Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 23:15

Carmes de El Carmen de Onda (Castellón)

† 1936

 

Il y avait trente Religieux dans ce couvent, surtout des jeunes étudiants et novices.

Au matin du lundi 27 juillet 1936, des Gardes «d’assaut» vinrent leur donner l’ordre de partir immédiatement ; ils furent conduits au centre de Onda, où ils chantèrent encore une fois ensemble le Salve Regina.

Ils parvinrent à Villarreal, et n’étaient déjà plus que vingt-et-un après que certains avaient déjà pu rejoindre leurs pays. Les autres devaient prendre le train pour Valencia et de là gagner à leur tour leurs pays respectifs.

Déjà le sous-prieur (Anastasio Ballester) fut arrêté et fusillé au cimetière de Cuevas de Vinromá (Castellón).

Arrivés au Cabañal, deux seulement continèrent sur Madrid, tandis que les dix-huit autres descendirent, avec le Père Provincial, et conduits à Valencia.

Le Père Rafael Sarría partit pour Algemesí, où il allait être fusillé. Le Frère Florencio Marquínez disparut totalement, ainsi que le Frère Angelo Martín, disparu à la station du Norte.

Neuf autres du groupe, très jeunes, presque des enfants, furent conduits à un proche couvent et devaient être amenés en train à Madrid, ainsi que trois Frères ; le père Evangelista Muñoz Tornero devait descendre à Albacete, et recevoir la couronne du martyre à Almusafes (Valencia).

Restaient huit jeunes novices ; un neuvième, Isidoro Garrido, profita de la distraction d’un gardien pendant la route, et s’éclipsa ; il put raconter ce qu’il avait vu jusque là.

Le 28 juillet, ils arrivèrent à la gare de Madrid-Astocha, une zone particulièrement marquée par le front de la guerre civile. Les miliciens ne savaient pas quoi faire. On les mit dans une pension de vieillards, jusqu’au 14 août. Trois jours plus tard, à minuit, un groupe de miliciens vint réveiller tout le monde : il fallait s’habiller immédiatement et tout laisser sur place.

Ils emmenèrent les huit jeunes novices au cimetière de Carabanchel Bajo pour les fusiller, au petit matin du 18 août 1936.

Ces jeunes qui avaient entre dix-huit et vingt-deux ans furent béatifiés en 2013. Voici leurs noms (ici, par ordre d’âge décroissant)  : 

  • Daniel García Antón
  • Silvano Villanueva González
  • Adalberto Vicente y Vicente
  • Aurelio García Anton
  • Francisco Pérez Pérez
  • Angelo Reguilón Lobato
  • Nicomedes Andrés Vecilla
  • José Sánchez Rodríguez

 

Les corps furent laissés là où ils étaient tombés ; une passante remarqua quelques heures plus tard que l’un des plus jeunes n’était pas mort et se traînait par terre ; elle le signala à l’un des soldats, qui vint l’achever d’un coup de feu. Il pourrait s’agir de Nicomedes Andrés ou de José Sánchez.

On laissa les corps exposés bien en évidence. Un médecin vint établir les certificats de décès seulement le surlendemain et l’on dépouilla entièrement les corps des Martyrs, qui restèrent là, nus, aux yeux de tous. Enfin l’ordre arriva de les ensevelir.

Un autre prêtre carme, Francisco Marco Alemán, fut fusillé le 28 (ou le 18) novembre 1936 à Paracuellos de Jarama (Madrid), et béatifié avec le même groupe.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens