Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 08:03

Ioannes et Paulus

4e siècle

 

D’après une Passio pourtant assez ancienne, mais qui contient des éléments hasardeux, on pourrait situer ces deux Martyrs romains au 4e siècle.

Ils seraient deux eunuques de Constantin, qui ensuite auraient converti leur général Gallicanus. Sommé de sacrifier aux idoles par Julien l’Apostat, Gallicanus se serait enfui en Egypte, où la main du persécuteur l’aurait rejoint et abattu. Convoqués à leur tour par l’empereur, les deux «frères» Ioannes et Paulus refusèrent d’obtempérer et furent décapités. Peu après, Julien l’Apostat fut tué dans sa campagne contre les Perses.

Les arguments des spécialistes sont que Julien n’a jamais résidé à Rome ; qu’aucun document d’époque ne fait allusion à ces Martyrs (le pape Damase l’aurait certainement fait) ; et surtout que cette histoire semble reprendre mot pour mot (sauf les noms) une autre Passio, des saints Iuventinus et Maximinus, martyrs à Antioche de Syrie (voir au 29 janvier).

Des éléments précédents, certains ont supposé que les deux Martyrs Ioannes et Paulus moururent au Moyen-Orient et que leurs corps furent rapportés à Rome.

Des recherches archéologiques importantes, exécutées au 19e siècle, mirent à jour à Rome, sous l’actuelle basilique des Saints-Jean-et-Paul, une enfilade de pièces voûtées, des salles de bains luxueuses, des caves ; dans certaines pièces, on retrouva des fresques chrétiennes remontant au 5e siècle, après l’invasion des Vandales.

Ces découvertes confirmaient en partie deux noms cités dans la Passio, ceux de Vizans et Pammachius, le premier étant un riche chrétien qui transforma sa maison en un lieu de réunion pour les Chrétiens, et probable père du second, un sénateur chrétien, chargé par l’empereur Jovien d’élever une basilique sur le tombeau des saints Ioannes et Paulus, qui auraient donc effectivement été ensevelis (martyrisés ?) à cet endroit.

Cette sépulture à l’intérieur des murs de Rome devait rester clandestine, car la loi romaine interdisait toute sépulture intra muros. Une préface ancienne faisait allusion à cette anomalie, remerciant Dieu de permettre qu’on puisse vénérer les Martyrs à cet endroit-là.

Certains allèrent jusqu’à dire que l’on inventa toute la Passio après avoir découvert les corps des deux Martyrs, morts peut-être déjà sous Dioclétien, au siècle précédent.

La basilique eut d’abord le titre de Vizans, puis celui de Pammachius, enfin des saints Ioannes et Paulus.

 

En conclusion, on peut affirmer qu’on ne sait rien de certain sur eux, sauf qu’ils sont mentionnés dans la prière du Communicantes du Canon Romain de la Messe, et dans le Martyrologe Romain au 26 juin..

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie I
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens