Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:06

Juan Mesonero Huerta

1913-1936

 

Juan vit le jour le 12 septembre 1913 à Rágama (Salamanque, Espagne), de Vicente et Ceferina, qui le firent baptiser le 28 septembre ; il fut confirmé en 1923.

En 1925, Juan entra au Petit séminaire d’Ávila, passa au Grand et fut ordonné prêtre le 6 juin 1936.

Il se distingua par ses dons en peinture, mais surtout pour sa piété, y compris durant les jours de vacances dans son pays.

Le 3 juillet 1936, il fut nommé curé-économe de El Hornillo, où il arriva le 11. Courageusement, il resta dans sa petite paroisse jusqu’au 3 août.

Les communistes s’en prirent à lui, lui arrachèrent les clefs de l’église, l’empêchant de célébrer.

Le tout jeune prêtre se réfugia dans une maison de paroissiens, où il organisa la prière du chapelet, évitant de se manifester au-dehors pour ne pas provoquer les ennemis de l’Eglise.

L’après-midi du 15 août, fête de l’Assomption de Marie, il entendit dans la rue un jeune garçon débiter des insultes contre la religion, et tenta gentiment de lui faire changer d’avis. Mais le garçon alla trouver les révolutionnaires, accusant le prêtre de l’avoir menacé avec un pistolet. La réaction de ces derniers, avec le père du garçon, fut immédiate : ils se rendirent armés à la maison où habitait le jeune curé, tirèrent des balles contre les fenêtres et exigèrent de voir don Juan. 

On lui conseillait de fuit par derrière, mais il se présenta lui-même, pour éviter des ennuis à la famille. On l’emmena au Comité au milieu des insultes et des blasphèmes, pour le «juger».

On le déshabilla, on se moqua de lui. On retourna à la maison pour rechercher son arme, qui n’existait pas. On le fit déambuler de-ci de-là pieds-nus, tiré par une corde comme une bête, battu, bousculé, insulté.

Certains voulaient le fusiller sur la place, d’autres préférèrent le conduire à Arenas de San Pedro. Il faisait nuit, et l’on n’a pas pu retrouver tous les détails du martyre de don Mesonero. On retrouva son cadavre au lieu-dit Puente Pelayo, entre Arenas de San Pedro et Poyales del Hoyo, où il resta sans sépulture pendant plusieurs jours.

Don Juan Mesonero mourut le 15 août 1936, un mois avant son vingt-troisième anniversaire, après deux mois et demi de sacerdoce. Il fut béatifié en 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie J
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens