Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Luis Batis Sainz

1870-1926

 

Luis naquit le 13 septembre 1870 à San Miguel del Mezquital (Durango, Mexique), de Wenceslao et María de Jesús, qui le firent baptiser trois jours après, avec les noms de José Luis Amado.

Tôt orphelin, il fut aidé par son grand frère, déjà prêtre.

Il entra au Petit séminaire en 1882 et fut ordonné prêtre en 1894.

Prêtre, il fut nommé vicaire à San Juan de Guadalupe (Durango), puis à Canatlán (1902), directeur spirituel au séminaire de Durango (1922) et, en 1925, curé de San Pedro Chalchihuites (Zacatecas).

Il s’attacha à montrer aux jeunes de l’Action Catholique la Voie du Christ, leur enseignant la vertu de l’héroïsme chrétien dans la foi. Il ouvrit une école, une maison de soins, un atelier pour ouvriers catholiques, organisa une catéchèse du soir pour adultes. Il célébrait le Saint Sacrifice avec une ferveur exceptionnelle, qu’il savait transmettre aux fidèles.

Quand les évêques suspendirent l’exercice public du culte, il fut dénoncé comme fomentant contre le gouvernement. La réalité était qu’il réunissait des groupes pour les faire prier et les encourager à rester fidèles à Dieu. De fait, au moment de fermer l’église, le 30 juillet 1926, il rappela à ses paroissiens que ce n’était pas le gouvernement ni le président à être responsables de cette situation, mais les péchés de tout le peuple et que, pour ce motif, il ne fallait pas prendre les armes.

Il alla vivre dans une maison particulière, vêtu civilement. Il apprit qu’on le cherchait : Que la volonté de Dieu se fasse ; s’Il le veut, je serai un des martyrs de l’Eglise.

Le 14 août dans la nuit, un peloton de soldats vint l’arrêter. Le chef lui annonça ses crimes : il avait, en cachette, célébré la Messe, baptisé et béni des mariages.

Le 15 août, des paroissiens réfléchirent aux moyens de faire libérer leur curé. Mais des soldats vinrent encore arrêter trois autres laïcs (voir les notices sur Manuel Morales, Salvador Lara Puente et David Roldán Lara). On proposa aux soldats de l’argent, pour les libérer, mais ils répondirent qu’ils obéissaient aux ordres et que, dans trois jours, les prisonniers reviendraient libres.

Les soldats firent monter les quatre prisonniers en camion, mais la foule les empêcha de partir. Le chef fit descendre don Luis, qui calma lui-même la foule, disant que les soldats faisaient leur devoir, que tout allait s’arranger ; il portait déjà des marques des coups reçus depuis la veille. Finalement, le chef donna l’ordre de tirer dans la foule ; il y eut des morts.

Les soldats repartirent avec leurs victimes, au lieu-dit Puerto de Santa Teresa. En les faisant descendre, ils les invitèrent encore une fois à accepter les Lois de Calles. Réponse : D’abord, mourir.

Don Luis s’avança vers le chef et le supplia pour les trois jeunes, en particulier pour Manuel, qui était père de famille, en vain. Manuel dit au prêtre : Laissez-les me tuer, Monsieur le Curé ; moi, je meurs, mais Dieu ne meurt pas. C’est Lui qui s’occupera de ma femme et de mes enfants. Le prêtre sourit alors à ses fidèles compagnons, leur donna l’absolution en disant : Au Ciel.

Quant aux soldats, diaboliquement enragés devant cette douceur, ils firent tomber à terre le curé à coups de poings et de pieds, et lui tirèrent à la tête. Puis ils abattirent les trois autres. 

Les quatre Martyrs célébrèrent cette fête de l’Assomption au Ciel, avec la Reine des Martyrs, le 15 août 1926.

Ils furent béatifiés en 1992 et canonisés en 2000. 

La fête liturgique commune des Martyrs mexicains est au 21 mai.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie L
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens