Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 23:21

Diego Hompanera París

1915-1936

 

Diego naquit le 13 novembre 1915 à Muñeca (Palencia, Espagne), de Gerardo et Teodora, qui le firent baptiser le lendemain, avec le nom de saint Diego (Dominique), un grand thaumaturge espagnol du 15e siècle qui était au calendrier ce jour-là.

Se sentant appelé au sacerdoce, il commença l’étude du latin avec son curé. Puis en 1930 il demanda à être reçu chez les Augustins à Guernica, mais devant les difficultés qu’il rencontrait, on lui suggéra tout simplement… de repartir chez lui.

Le jeune homme ne s’avoua pas vaincu. S’il ne pouvait pas faire d’études difficiles, il pouvait servir Dieu en se consacrant comme Frère convers : on accepta.

Ses confrères l’appelaient gentiment le petit saint, sans ironie, tant il était pieux et aimable.

Il fit donc le noviciat à Leganés, la profession en 1935, un court passage à Madrid, et fut envoyé à Málaga en septembre 1935.

Le 18 juillet 1936 commençait la triste révolution espagnole. Les six Religieux augustins passèrent la nuit sous les coups tirés par les révolutionnaires depuis la tour de la cathédrale.

Le 19, ils célébrèrent une dernière fois la messe et se dispersèrent chez des amis alentour.

Diego, avec un autre Père, trouva refuge chez la maman de trois anciens élèves, non loin du consulat allemand, mais ne put y rester qu’une nuit ; les jours suivants, il fut chez une autre dame, dont les relations lui permirent de passer indemne plusieurs fouilles et même de revenir d’une courte détention. Mais à la fin du mois d’août, ils furent arrêtés tous les deux et mis à la prison Trinidad, où Diego ne cacha pas sa condition de Religieux.

Deux semaines après, environ, on les changea de prison, et ils furent dans la prison provinciale, lui du côté des hommes, elle du côté des femmes. Ils ne purent plus se parler, tout juste s’apercevoir dans la cour, et communiquer par un médecin qui, quoique prisonnier lui aussi, circulait pour soigner les autres prisonniers.

C’est par ce dernier, que la Dame apprit le sort du Frère Diego : il fut fusillé le 21 septembre 1936 au Cimetière San Rafael. Il n’avait pas vingt-et-un ans.

Signalons qu’une des chapelles de la cathédrale de Málaga contient les restes des victimes de la persécution dans cette région : il y en a plus de deux mille, dont ceux de Diego.

Diego Hompanera París fut béatifié en 2007.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie D
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens