Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 23:00

Jan (Stanisław) Papczyński

1631-1701

 

Il naquit le 18 mai 1631 à Podegrodzie (Pologne), benjamin des sept enfants de Tomasz et Zofia Tacikowskich. 

Petit, il «joua à être prêtre», construisant des autels, faisant des processions. 

Il fréquenta l’école des Jésuites et des Piaristes à Podolińiec, Jarosław, Lviv et Rawa Mazowie.

A la fin de ses études, contrairement aux souhaits de ses parents, il voulut entrer en religion. Il préféra la congrégation des Piaristes, en raison de leur dévotion mariale. Il y prit le nom de Stanisław de Jésus et Marie.

Après le noviciat, il fit la profession en 1656, et reçut l’ordination sacerdotale en 1661.

Séminariste, il enseigna déjà la rhétorique avec un texte qu’il avait lui-même écrit : Le Messager de la Reine des Arts, qui lui valut bien des louanges.

Il fut professeur à Varsovie, mais aussi confesseur renommé ; il eut parmi ses pénitents le nonce papal, Antonio Pignatelli, futur pape Innocent XII.

Ses dévotions personnelles étaient en particulier : la Divine Providence, la Passion du Christ, l’Eucharistie, la Sainte Vierge, les Ames du Purgatoire et leur salut.

Lorsqu’en 1669 on prétendit atténuer la règle de la Congrégation, il préféra demander une dispense des vœux et fonder une nouvelle famille religieuse, les Marianistes de l’Immaculée Conception (différents des Marianistes français). Les Religieux porteraient un habit tout blanc en l’honneur de l’Immaculée Conception de Marie. On trouve aussi l’appellation moins équivoque de Pères mariens.

Pour une fois, cette fondation était due à un homme natif de Pologne, de sorte qu’il obtint assez facilement l’approbation diocésaine.

La première communauté s’établit dans la forêt Korabiewickiej et fut approuvée en 1673. C’était une communauté d’ermites, qui recevaient des hôtes désireux de vivre un temps de retraite. En 1679, l’institut devint de droit diocésain et répandit la dévotion à l’Immaculée Conception ainsi que la prière pour le salut des âmes du Purgatoire. Les Religieux enseignaient aussi les fondements de la Foi, confessaient. 

Le père Stanisław prit une mesure énergique pour combattre l’alcoolisme, qui pénétrait jusque dans les murs du monastère : il interdit totalement la vodka. 

Désireux d’obtenir aussi l’approbation papale, Stanisław partit pour Rome, à pied, en 1690, mais le pape mourut en février 1691 et il y eut une vacance de cinq mois avant l’élection d’Innocent XII, de sorte que Stanisław remplaça provisoirement l’approbation papale en affiliant sa Congrégation à d’autres Ordres déjà approuvés.

En 1699, il envoya cette fois-ci un Confrère à Rome, qui entra en contact avec les Frères Mineurs franciscains ; le Général franciscain présenta au nouveau pape la Règle des Dix Vertus de la Bienheureuse Vierge Marie, qui comportait l’affiliation légale de la Congrégation à l’Ordre franciscain. Le pape donna son approbation. 

L’évêque leur confia ensuite le couvent de Nouvelle Jérusalem, qui s’appelle aujourd’hui Mont Calvaire, où les Religieux reçoivent des pèlerins.

Le père Stanisław fut peu à peu rongé par la maladie. Il s’éteignit à ce monde le 17 septembre 1701 et fut béatifié en 2007.

La canonisation a été proclamée en 2016, après qu’une jeune fille de vingt ans soit sortie indemne du coma à la suite de problèmes respiratoires. Les médecins avaient supprimé toute assistance et la maman fit une neuvaine de prières, au terme de laquelle la jeune fille avait repris toutes ses facultés ; elle put se marier et elle est la maman de deux enfants.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie J
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens