Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 23:00

Fortunato Ruiz Peña

1898-1936

 

Fortunato naquit à La Piedra (Burgos, Espagne) le 2 février 1898.

En 1911 il entra au collège des Frères Maristes de Arceniega (Álava), où il reçut l’habit et prit le nom de Fortunato Andrés.

Il professa en 1914 et fit les vœux solennels en 1920.

Il enseigna à Arceniega, Cabezón de la Sal, Vallejo de Orbó, Saragosse, Les Avellanes.

Outre ses qualités de professeur, il était très charitable avec les pauvres et surtout, doué en mécanique, il savait réparer n’importe quelle machine.

Ce fut au point que même les Rouges, une fois installés dans la maison de Les Avellanes, lui ordonnèrent de rester pour leur réparer leurs moteurs, mécaniques ou électriques. En plus, doué en cuisine, il sut leur préparer de bons plats.

Des camarades de Balaguer rejoignirent ceux de Les Avellanes ; apprenant que ce «monsieur» qui les servait était un Religieux, ils décidèrent : Si ce curé n’est pas mort demain, nous viendrons nous-mêmes pour le tuer. Mais les miliciens ne voulurent pas s’en défaire. Seulement ils lui conseillèrent de s’enfuir où il voulait. Le Frère alla à Os de Balaguer : tout le monde le connaissait et personne n’osait lui faire du mal. 

Il finit quand même par être arrêté. De tous les Frères Maristes qui se retrouvèrent arrêtés à Barcelone, il était le seul à avoir la mine rose, tant il avait été «choyé» les deux mois précédents. Mais voilà : il était Religieux, et on lui fit partager le sort de tous ses Confrères.

Il fut du nombre de ces quarante-six Frères Maristes qu’on trompa, feignant de les embarquer à destination de la France, et qu’on assassina le 8 octobre 1936.

Il fut béatifié en 2007.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens