Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 22:14

Thomas Pormort

1559-1592

 

Thomas était, pense-t-on, de la famille des Pormort de Great Grimsby et Saltfletby (Lincolnshire).

Il naquit vers 1559 à Hull (Yorkshire).

Après ses études à Cambridge, il vint à Reims en 1581 et passa à Rome, où il reçut le sacerdoce en 1587. Il fut alors attaché à Owen Lewis ou Audoeno Ludovico Cambrone, l’évêque (gallois) de Cassano all’Ionio, un diocèse au sud de l’Italie, mais où cet évêque ne résida jamais, étant envoyé par le pape en différentes missions.

En 1590, Thomas fut nommé préfet des études au collège suisse de Milan, d’où il repartit en septembre de la même année, désireux de passer en Angleterre, sans même attendre de recevoir les pouvoirs ministériels. Son voyage le conduisit à Bruxelles, où il fut domestique d’une certaine Madame Geoffrey Pole ; il y prit le nom de l’archevêque protestant Whitgift, son parrain.

Avec cette dame, il gagna Anvers, pour rejoindre la ville côtière de Flushing (Pays-Bas), et de là l’Angleterre.

On ne sait à quelle date précise il accosta dans son pays, mais on sait qu’il fut arrêté une première fois le 25 juillet 1591 à Londres ; il réussit à s’échapper. Repris à l’automne, il fut conduit à Bridewell, puis chez Topcliffe, où il fut durement torturé sur le chevalet jusqu’à la provocation d’une hernie.

Le 8 février 1592, il fut accusé de haute trahison pour avoir osé être prêtre et avoir réintroduit dans l’Eglise John Barwys (ou Burrows),  un artisan chemisier protestant. Thomas plaida, exposant qu’il n’avait pas les pouvoirs, mais il fut tout de même déclaré coupable.

Au même procès, Thomas accusa Topcliffe de s’être vanté devant lui de certaines familiarités indécentes qu’il avait eues avec la Reine. Topcliffe fut alors chargé d’annoncer au shériff de procéder à l’exécution de Thomas, malgré l’intervention de l’archevêque Whitgift, qui voulait amener Thomas à quitter le Catholicisme. Thomas aurait même accepté de discuter avec des ministres protestants. On érigea le gibet devant la boutique du chemisier, et, pendant deux heures encore, Topcliffe s’évertua, mais en vain, de convaincre Pormort de retirer son accusation.

Thomas dut supporter de rester debout là deux heures durant, avec sa hernie, avant d’être pendu, le 20 février 1592 (le 21 au Martyrologe) ; il avait à peu près trente-trois ans.

Thomas Pormort fut béatifié en 1987.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens