Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 00:00

Eulalie Viel

1815-1877

 

Eulalie était le huitième enfant d’un cultivateur de Quettehou (Manche) ; née le 26 septembre 1815, elle reçut au baptême les noms de Eulalie-Victoire-Jacqueline.

Probablement maladroite au point de casser ses aiguilles à coudre, elle savait se rendre utile dans les travaux de la ferme, et ses frères la regrettèrent bien quand elle annonça qu’elle serait religieuse.

En 1833, elle entra à Saint-Sauveur-le-Vicomte chez les Sœurs des Ecoles Chrétiennes de la Miséricorde, fondées par Marie-Madeleine Postel (voir au 16 juillet), dont faisait déjà partie sa tante Marie.

En 1835, elle y fit la profession, avec le nom de Placide.

La Fondatrice fit suivre à la Sœur Placide un stage rapide de «mise à niveau», en vue de lui confier sa succession. Puis Placide géra la fondation de deux maisons à Notre-Dame-sur-Vire et Avranches, la construction de l’église à Saint-Sauveur-le-Vicomte, et fut nommée maîtresse des novices en 1842.

Cette même année, le clocher s’effondra et il fallut quêter pour la réparation : Placide fut chargée de trouver des fonds, fut envoyée à Paris et trouva grâce auprès de la reine Amélie, qui la recommanda auprès de généreux donateurs.

En 1846, mourut la Fondatrice et Sœur Placide fut élue Supérieure ; c’est alors que sa tante Marie, avec l’aumônier, estimant la nouvelle Supérieure trop jeune et peu expérimentée, semèrent la discorde, allant jusqu’à ouvrir son courrier. Mère Placide patienta doucement, tout en continuant ses démarches auprès des donateurs, ainsi qu’auprès du gouvernement français et du Saint-Siège, pour obtenir l’approbation de la congrégation.

La situation dura dix années, mais s’améliora à partir de 1856, quand on put consacrer l’église de la maison-mère, puis quand mourut la tante Marie (1857) et qu’enfin un premier décret papal reconnaissait la fondation (1859).

En 1862 fut ouverte une maison à Heiligenstadt (Westphalie, Allemage). Il y en eut d’autres, qui durent fermer durant le Kulturkampf, mais purent rouvrir et être indépendantes après la Première guerre mondiale.

L’activité de Mère Placide fit passer le nombre des maisons en France de trente-sept à cent-cinq, abritant plus de mille religieuses. Des maisons accueillirent des blessés de la guerre de 1870 ; dans l’une d’elle, l’imprévoyance de la Mère fut supléée par le miracle de la multiplication du lait, qui ne manqua jamais pendant six mois.

La Mère Placide s’efforça de conserver intact l’esprit de la fondation : accueil fraternel, détente, bonne humeur, ferveur.

Selon des témoins, le saint Curé d’Ars (Jean-Marie Vianney, voir au 4 août) aurait dit que la Fondatrice était une sainte et que celle qui lui avait succédé suivait parfaitement ses traces.

Sentant que ses jambes ne voulaient plus travailler autant qu’elle le désirait, et que son asthme l’empêchait même d’écrire, Mère Placide demanda le sacrement des malades début mars 1877, et mourut le 4 mars 1877, en odeur de sainteté.

Elle fut béatifiée en 1951.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens