Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 23:00

Wiborada

† 926

 

Wiborada (Guiborada) naquit probablement dans l’actuel canton d’Aargau (Suisse).

Dès sa jeunesse, elle sut occuper ses journées de façon très équilibrée entre l’action et la contemplation. Elle fut bénédictine à l’abbaye de Saint-Gall, où elle travaillait à coudre des vêtements et à relier des livres.

Elle fut ainsi longtemps au service de son frère Hitton, qui était ecclésiastique et qu’elle réussit à persuader de sortir du monde et de se retirer dans l’abbaye de Saint-Gall.

S’étant pendant plusieurs années retirée dans une vie toute pleine de prières et d’austérités, elle fut «dénoncée» à l’évêque, devant lequel cependant elle se justifia sans peine. 

Puis elle se fit construire une cellule de recluse près de l’église à Saint-Gall, où elle vécut dans l’ascèse pendant quarante ans. Elle vivait de peu, distribuant en aumônes ce qu’on lui apportait.

Une jeune fille nommée Rachilde, fut guérie d’un mal incurable par les prières de Wiborada, dont elle partagea ensuite la vie. Wiborada aurait prophétisé l’élévation à l’épiscopat d’Ulrich d’Augsburg. 

Elle annonça aussi l’imminente incursion de Hongrois, permettant ainsi aux moines et aux prêtres de mettre en sûreté leur bibliothèque et de se cacher, mais elle refusa de quitter sa cellule. Quand les Hongrois arrivèrent, ils mirent le feu à l’église et sautèrent par le toit dans la cellule de Wiborada, qui priait à genoux. Irrités de ne rien trouver à voler, ils la frappèrent, ainsi que Rachilde ; cette dernière ne mourut pas, et vécut encore une vingtaine d’années, mais à nouveau malade ; Wiborada expira le lendemain, 2 mai 926.

Wiborada, considérée martyre, fut canonisée en 1047, première femme officiellement canonisée par l’Eglise

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens