Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 23:00

Antonio Maria Gianelli

1789-1846

 

Antonio vit le jour le 12 avril 1789 à Cerreta (Carro, La Spezia, Italie nord-ouest), un des six enfants de braves paysans.

Après l’école communale de Castello, il demanda à entrer au séminaire. Sans argent, les parents demandèrent à la patronne du papa comment faire : cette riche et bonne veuve prit sur elle d’accueillir le jeune garçon chez elle à Gênes et le présenta au séminaire, où il fut accueilli en rhétorique dès 1807.

Il fut ordonné prêtre en 1812, avec une dispense pontificale, car il n’avait pas encore les vingt-quatre ans réguliers. 

D’abord envoyé à la chapelle des Doria à Gênes, il fit partie en 1814 des Missionnaires suburbains de Gênes, dédiés aux missions populaires. Puis il enseigna les lettres et la rhétorique aux élèves des Piaristes à Carcare, du diocèse voisin d’Acqui Terme, dépendant de l’archidiocèse de Gênes ; ensuite il assuma la même tâche au séminaire de Gênes, où il fut nommé en outre directeur.

C’est alors qu’il composa son petit opuscule sur les bonnes manières, à l’usage des séminaristes.

De 1826 à 1838 il fut archiprêtre à Chiavari, puis préfet des études au séminaire de Chiavari : il y enseigna la théologie dogmatique et morale, la philosophie, l’italien, le latin et le grec.

Il se rendait compte de l’insuffisance de la formation du clergé ; il fonda des académies pour approfondir l’Ecriture, l’Ascétique et la Morale. Il organisa les Exercices spirituels (retraites).

En 1829, il fonda les Filles de la Très Sainte Vierge du Jardin ou Sœurs Gianellines (Suore Gianelline de Maria Santissima dell’Orto), pour l’éducation de la jeunesse, le soin des malades et des vieillards. La Madonna dell’Orto est la sainte patronne des habitants de la côte ligure. Les Religieuses furent appelées dans des hôpitaux, des écoles… L’approbation pontificale se fit en 1882.

Successivement, il fonda aussi les Oblats de Saint Alphonse de’ Liguori (voir au 1er août), pour la prédication missionnaire et la formation du clergé. Leur règle fut approuvée dès 1839.

En 1838 il fut nommé évêque à Bobbio. Son zèle infatigable, ferme mais dans la douceur, le fit surnommer l’homme de fer.

En 1845, il commença à souffrir de la tuberculose, qui ne fut pas diagnostiquée à temps.

Il mourut le 7 juin 1846 à Piacenza. 

Béatifié en 1925, il fut canonisé en 1951.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens