Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 23:00

Guglielmo de Vercelli

1085-1142

 

Guglielmo naquit en 1085 à Vercelli (Piémont, Italie NO), de parents nobles qu’il perdit encore jeune.

A quatorze ans, il partit en pèlerinage pour Compostelle, en ayant soin de se faire barder de sangles de fer qu’il porta sous ses vêtements ; il dut souffrir beaucoup sous le soleil d’Espagne, mais il en rajouta, s’imposant un jeûne total.

En 1106, il se trouvait à Melfi. Illettré, il apprit par-cœur le psaume 109 (Dixit Dominus), puis d’autres passages bibliques et acquit ainsi une merveilleuse intelligence de l’Ecriture sainte.

En 1108-1109, il s’installa sur le mont Solicoli, en compagnie d’un ancien soldat, dans une vie érémitique de pénitence et de prière. Mais comme il eut le «malheur» de guérir un aveugle par sa prière et qu’on parlait trop de lui, il courut se cacher auprès d’un saint homme de la région, Giovanni de Pulsano.

Cédant cependant à un ardent désir d’aller en Terre Sainte, il quitta son compagnon ; mais il fut tellement malmené par des brigands dans le sud de l’Italie, qu’il se ravisa et jugea que Dieu le voulait plutôt en Italie, et il s’arrêta près d’Avellino, au mont Virgiliano, qui allait devenir Monte Vergine (Mont de la Vierge) ou Partenio (du grec parthenos, vierge).

Guglielmo y reprit sa vie érémitique, mais devant l’affluence de vocations qui voulaient le suivre, il construisit avec eux un monastère et une église dédiée à Notre-Dame, consacrée en 1124. La tradition rapporte que la Sainte Vierge lui serait apparue pour lui demander l’érection de ce monastère. De là vint la branche bénédictine de la Congrégation verginiana, qui fut rattachée en 1879 aux Bénédictins de Subiaco.

La règle se voulait austère, mais pas invivable : trois jours par semaine, on «jeûnait» avec verdure et pain. Il y eut des murmures, et Guglielmo s’éloigna, laissant derrière lui la communauté avec un prieur.

En 1128, avec cinq compagnons, il alla s’établir sur une autre colline, Monte Cognato, puis, non loin d’Avellino, il construisit avec eux l’illustre monastère San Salvatore à Goleto, un monastère double, pour hommes et femmes.

Guglielmo dut sortir de sa retraite, quand le roi de Naples l’appela pour écouter ses conseils. Sa franchise à la cour lui valut de tels ennemis qu’on chercha à le corrompre par une courtisane ; quand elle s’approcha de lui, il lui proposa d’aller avec elle s’étendre sur un lit… de charbons rouges, dans la cheminée. Tandis que la belle dame restait figée d’horreur, Guglielmo s’étendit sur les charbons, puis se releva, sans avoir subi la moindre atteinte des braises ; la courtisane se convertit et prit le voile.

Le roi de Naples protégea les fondations de Guglielmo.

Celui-ci s’éteignit au monastère de Goleto le 25 juin 1142. Bientôt considéré comme saint, Guglielmo fut en maints endroits honoré d’un culte que Pie VII étendit à toute l’Eglise en 1785. Il fut déclaré patron céleste de la région Irpinia par le pape Pie XII.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens