Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 23:00

Bertrand de Grandselve

† 1149

 

Bertrand fut le premier abbé vraiment connu de l’abbaye de Grandselve, fondée en 1114 par Géraud de Sales (v. 20 avril).

A partir de 1128, il fut abbé de ce grand monastère, qui reçut de nombreuses donations. Au 13e siècle, le patrimoine foncier de l’abbaye atteindra vingt-cinq mille hectares. 

Mais le fait important qui caractérisa son abbatiat, fut qu’il affilia Grandselve à Cîteaux en 1145, après une célèbre rencontre avec saint Bernard (v. 20 août).

A son tour, l’abbaye de Fontfroide s’affilia à Grandselve en 1144.

En 1147, Grandselve essaima à Calers.

Bertrand allait volontiers prêcher dans les campagnes pour y combattre hérésies et superstitions. Il essaya en vain de convertir les habitants de Bouillac, mais dut s’enfuir chassé par l’impiété et la bêtise des habitants. Recru de fatigue, il se retira deux années en Sicile, avant de reprendre sa place à Grandselve.

Pendant la messe, à la fraction du Corps du Christ, il arrivait à Bertrand de voir le Seigneur dans son Corps glorifié.

Un disciple a résumé brièvement sa vie et relaté sa mort avec quelques détails. Cette mort advint le 11 juillet 1149.

Bertrand, appelé Bertrand Ier car il y en eut d’autres, est honoré du titre de Bienheureux au Martyrologe du 11 juillet.

L’abbaye, confisquée lors de la Révolution, servit de carrière ; il n’en reste presque rien.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens