Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 23:00

Camilla Gentili

† 1486

 

Camilla était la fille de Luca Gentili, seigneur de Rovellone, et de Brandina Grassi. Elle était née à San Severino Marche.

Cette femme douce et pieuse fut donnée en mariage à un homme brutal, Battista Santucci, qui haïssait la famille Grassi, et donc sa belle-mère, autant d’ailleurs que sa propre épouse. On avait espéré le calmer par cette union, mais les espérances furent totalement déçues.

En 1482, il en vint à assassiner un membre de la famille Grassi ; il n’eut la vie sauve que sur l’intervention personnelle de son épouse Camilla, qui priait avec ferveur pour la conversion de son mari.

Libéré, l’homme conserva sa rancune personnelle contre sa belle-famille, et en vint à interdire à Camilla de rencontrer sa mère Brandina.

Camilla savait obéir, mais ne put s’empêcher d’aller chercher quelque consolation auprès de sa mère. Lorsque Battista s’en aperçut, il simula un moment de tendresse et invita Camilla à une petite promenade non loin de là, dans une de ses propriétés à Uvaiolo. Evidemment, Camilla était tout heureuse de le suivre et de passer un moment de paix avec son mari.

Arrivés à l’endroit, Battista sortit un poignard et frappa mortellement Camilla à la gorge et à la poitrine. La malheureuse martyre s’écroula en pardonnant à son mari. Celui-ci tenta de s’enfuir, mais se trouva comme paralysé sur place.

La population de San Severino apprit les faits avec profonde stupeur. On ne sait si Battista se repentit, ni par quel jugement il fut condamné.

C’était le 26 juillet 1486. 

On recourut à l’intercession de Camille, des grâces furent obtenues et un culte populaire s’instaura, qui fut confirmé en 1841.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens