Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 20:12

Ahmed, Zoraida et Zaida

† 1181

 

Il n’est pas impossible que des détails de cette notice proviennent de déformations un peu légendaires ou au moins exagérées. Mais le fond historique est indubitable.

Ahmed était né vers 1135 à Carlet (Alzira, Espagne E), deuxième fils de l’émir qui résidait à Valencia (Espagne E) et s’appelait plus précisément Ibn Ahmed al-Mansur. Il avait en outre deux sœurs, Zoraida et Zaida.

Les quatre jeunes gens étaient évidemment élevés dans la tradition islamique.

L’émir envoya en 1156 son fils Ahmed en mission à Barcelone, pour négocier la libération de prisonniers de guerre. N’ayant pu obtenir ce que désirait son père, Ahmed prit le chemin du retour et, s’étant égaré, trouva refuge au monastère cistercien de Poblet, qui avait été fondé quelques années plus tôt.

Y ayant reçu l’hospitalité, il demanda au bout de deux jours à être reçu dans la communauté. Son désir devait être mûr et bien affirmé, car les moines ne tardèrent pas à le baptiser dans la religion chrétienne, avec le nom de Bernat, par référence au célèbre abbé cistercien Bernard de Clairvaux (v. 20 août).

On profita de ses dons pour lui confier l’administration du monastère ; il s’y attela de bon cœur et pratiqua l’aumône avec une grande libéralité, au point qu’il fut blâmé ; mais il échappa à la punition en obtenant du Ciel quelque miracle qui le justifiait pleinement.

En 1181, Bernat voulut revenir chez les siens, dans l’intention d’y annoncer la Bonne Nouvelle. Une tante s’était déjà convertie et vivait à Lleida ; elle l’encouragea à aller trouver son frère et ses sœurs. 

Son frère, al-Mansur, qui avait pris la succession de leur père, s’opposa catégoriquement à la prédication de son jeune frère.

Bernat eut cependant le temps d’amener à la foi ses deux sœurs Zoraida et Zaida, qui prirent au Baptême les noms de María et Gracia (les récits ne sont pas unanimes dans l’attribution de ces prénoms à l’une ou l’autre des deux jeunes filles).

Le roi fut impitoyable. Il fit poursuivre ses trois frère et sœurs, qui avaient pris la fuite, les retrouva à Alzira et les fit mettre à mort sur place. Bernat fut cloué à un arbre avec un long clou enfoncé dans son front, les deux sœurs furent mises en morceaux, vivantes, à coups de sabre.

Ce triple martyre eut lieu à Alzira, le 21 août 1181.

En 1643, la ville d’Alzira se mit officiellement sous la protection des trois martyrs. Leurs reliques furent réparties entre Poblet, Carlet, Valencia et Alzira ; celles de Poblet disparurent en 1835, les autres furent profanées et détruites en 1936.

En 1871, leur fête fut étendue à l’Ordre cistercien ; le diocèse de Valencia en célèbre la fête.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens