Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 23:00

Chiara de Montefalco

1268-1308

 

Elle vit le jour à Montefalco (Pérouse, Ombrie, Italie), de Damiano et Iacopa Vengente, des gens de condition aisée et très chrétiens.

Un des frères de Chiara fut prêtre chez les Frères Mineurs, provincial et inquisiteur. La sœur aînée de Chiara, Giovanna, fut conseillère de Chiara et première supérieure du monastère où allait entrer celle-ci.

Chiara fut privilégiée ; à quatre ans, elle s’enfermait déjà dans sa chambre pour prier toute seule. A six ans, elle obtint des parents de suivre Giovanna dans son ermitage. La règle qu’on y observait s’inspirait de l’idéal franciscain.

Elle y vécut dans une pauvreté absolue, s’imposant des mortifications extraordinaires, au point qu’on la qualifia de plus admirable qu’imitable. C’était cependant toléré à cette époque. 

En 1290, l’ermitage devint le couvent de la Sainte-Croix et passa à la règle augustinienne. On discute encore aujourd’hui sur l’appartenance ou non du couvent à l’Ordre franciscain ou à l’Ordre augustinien. Il reste que Chiara est en général nommée aussi Chiara de la Sainte-Croix.

En 1291, elle succéda à Giovanna. Ses dons extraordinaires, les miracles opérés par sa prière, sa lecture des âmes, ses visions la rendaient déjà célèbre. Elle qu’on disait illettrée, enseigna à lire à d’autres, put lire le bréviaire, discuter théologie et exégèse avec d’importants personnages. Elle put relever et signaler elle-même des erreurs hérétiques.

Elle travailla aussi à remettre la paix entre des factions.

Chiara mourut à Montefalco le 17 août 1308. 

A sa mort, on lui vit le cœur marqué par les instruments de la Passion du Christ : la Croix, des Clous, les Epines, le fouet. On aurait retrouvé dans son foie trois calculs qui, chacun, pesaient autant que les trois à la fois, symbole parfait du Mystère de la Sainte Trinité. Son sang se liquéfie chaque année, de la même manière que dans le cas de saint Janvier (voir au 19 septembre).

Au 19e siècle, on retrouva intacts le visage et les mains de Chiara.

Le pape autorisa l’office et la messe en 1624, mais il semble que Chiara ne fut pas béatifiée au sens strict : en 1734 fut reconnu le culte immémorial, ce qui équivaut à une béatification. Elle fut canonisée en 1881.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens