Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 23:03

Nicoló Politi

1117-1167

 

Nicoló Politi naquit à l’image de saint Jean-Baptiste (v. 24 juin), de parents âgés qui l’obtinrent du Ciel après beaucoup de prières et de jeûnes.

Il naquit en 1117 à Adrano (Catania, Sicile), de Almidoro et Alpina Politi.

Dès le berceau, Nicoló manifesta une tendance marquée pour la mortification, refusant le lait maternel les mercredi, vendredi et samedi.

Par la suite, d’autres prodiges marquèrent la destinée de l’adolescent, qui éprouvait un amour profond envers la Vierge Marie et la Sainte Trinité.

Malgré tous ces signes célestes, les parents voulurent lui faire épouser une bonne jeune fille du pays. Mais la veille du sacrement, un ange apparut au jeune homme et l’invita à le suivre jusqu’au pied de l’Etna, dans une grotte appelée Aspicuddu.

La famille le chercha pendant trois ans ; elle était sur le point de le retrouver, quand un ange prévint à nouveau Nicoló, qui se dirigea vers les montagnes Nebrodi, au nord de la Sicile. Un aigle le guida. Le voyage ne fut pas exempt de tentations : un riche marchand chercha à attirer Nicoló, qui résista par sa foi et sa pureté.

Il parvint ainsi au Mont Calanna, épuisé et assoiffé, mais de son bâton il fit surgir une source, puis trouva une grotte accueillante pour s’y établir, sur le territoire de l’actuelle Alcara Li Fusi. De l’autre côté de la vallée se trouvait un monastère où il se rendait chaque samedi pour recevoir les Sacrements de Réconciliation et d’Eucharistie, ainsi que les conseils de l’abbé Cusmano le Théologien.

Cette vie érémitique dura trente années. Nicoló se nourrissait d’herbes sauvages et du pain que lui apportait l’aigle.

Le 14 août, il fut célestement averti de sa mort prochaine, dans trois jours. Il l’annonça à l’abbé Cusmano. Le 17 août 1167, Nicoló était en prière à genoux quand il rendit son âme à Dieu. Les cloches des environs sonnèrent d’elles-mêmes à ce moment-là.

Son culte fut pleinement reconnu en 1507.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens