Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 23:00

Cherubino Testa

1451-1479

 

Il portait bien son prénom ! Cherubino naquit en 1451 à Avigliana (Turin, Italie NO), unique enfant 0de Filippo et Lucrezia, un couple de famille ancienne et renommée.

En 1471, il entra au couvent des Ermites de Saint-Augustin de cette même localité et fut ordonné prêtre.

Dans l’intervalle de quelques années, il monta les degrés de la sainteté par l’austérité de sa vie, sa mortification, son obéissance joyeuse, sa profonde piété et sa grande pureté.

Il avait une particulière dévotion envers la Passion du Seigneur, qui le ravissait en extase devant l’image du Crucifié.

On lui confia le soin de recevoir les pauvres, qu’il accueillit avec le plus grand empressement, et recourant à l’occasion à la générosité de ses propres parents.

La maladie le frappa, et le conduisit à la mort, survenue le 17 septembre 1479, quand il n’avait que vingt-huit ans.

Les cloches du pays se mirent à sonner d’elles-mêmes, comme pour signifier l’entrée de cette belle âme dans la Vision béatifique.

Il y aurait eut un autre prodige. Les frères de la communauté avertirent un parfum qui sortait de son tombeau. On voulut alors transférer les restes de Cherubino dans un endroit plus adéquat et, en ouvrant son tombeau, on remarqua qu’un lys sortait de son cœur. Ce serait la raison pour laquelle on représente Cherubino avec le lys dans sa main, comme saint Joseph ou saint Antoine de Padoue et d’autres encore, qui brillèrent particulièrement par la vertu de Pureté.

Le culte de Cherubino se développa et fut confirmé en 1865.

Le Martyrologe mentionne maintenant le bienheureux Cherubino au 17 septembre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens