Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 23:00

Orlando de’ Medici

1330-1386

 

Orlando (Rolando) était de la famille milanaise des Medici, et était né vers 1330.

En 1360, il voulut embrasser un genre de vie totalement anachorète et vint dans la forêt qui se trouve entre Tabiano et Salsomaggiore (Bargone), dans le domaine du château des Pallavicino.

Pendant vingt-six ans, il vécut dans le silence et la solitude.

Il mangeait ce qu’il pouvait trouver dans le bois, en hiver il demandait par geste quelque chose à manger, que d’ailleurs on ne lui donnait pas, car son aspect n’inspirait pas confiance.

En effet, il portait au début un habit sombre, qui s’usa, et qu’il compléta (ou remplaça) par des roseaux et de la paille ; ce fut ensuite un genre de pagne de coquillages (?) et de feuilles ; finalement, il se trouva une peau de chèvre.

Plus étonnant encore, on le vit parfois immobile sur un pied, durant des heures, à méditer, le regard vers le ciel.

Un jour d’août 1386, les chasseurs du château Pallavicino découvrirent au milieu des ronces un moribond nu, qui se révéla être Orlando. On lui proposa - et il accepta bien volontiers, d’être entendu par le Carme de Crémone, Domenico de’ Dominici.

La confession dura deux heures. Orlando s’expliqua sur son attitude, son choix, ses pénitences. Il révéla avoir obéi à Dieu, avoir toujours fait la volonté du Créateur, s’être entretenu avec Dieu, non pas oralement, mais en esprit, son esprit étant inondé de grâce ; ses pénitences étaient conformes à la sagesse divine ; son silence se référait au verset des Proverbes (Pr 10:19) : Qui parle beaucoup péchera. Ses longues méditations debout sur un pied étaient le fruit de la grâce : il voyait alors clairement la face de Jésus-Christ dans le soleil ou dans la lune.

Orlando reçut l’absolution ; il se résigna à accepter un bouillon de poule qui le soulagea ; son agonie dura vingt-six jours et il s’éteignit le 15 septembre 1386.

Cette vie assez étrange a quelque chose de commun avec celle du bienheureux Schetzelon de Trèves (v. 6 août) ou aussi de l’anachorète Leon (v. 1 juillet).

Le bienheureux Orlando reçut très vite un culte, qui fut reconnu en 1853.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens