Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:05

Pedro d’Ávila

1592-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

On ne connaît pas le prénom de baptême ni le nom de famille de ce prêtre franciscain.

Il naquit en 1592 à Palomero (Ávila), dix ans après la mort de sainte Thérèse d’Ávila. 

Inspiré par ce courant spirituel exigeant, dès l’enfance, ce garçon montra des dispositions excellentes d’intelligence et de bonté naturelle envers chacun. Il décida d’entrer chez les Frères Mineurs Réformés, dans l’esprit de Pedro de Alcántara, qui avait été directeur spirituel de sainte Thérèse.

Il prit donc le nom de Pedro de Ávila, fut ordonné prêtre et se dédia à l’apostolat par la prédication, la direction spirituelle, les œuvres de charité. Mais il sentit un appel plus fort encore dans la parole de Notre-Seigneur : Allez prêcher à toutes les créatures (Mc 16:15) ; et voilà qu’un autre missionnaire, Luis Cabrera Sotelo (voir au 25 août), le convainquit de l’accompagner au Japon.

On partit d’Espagne en 1617, on s’arrêta aux Philippines pendant deux ans, le temps que Pedro apprît le japonais et exerçât son apostolat parmi les philippins, et avec un autre vaillant franciscain, frère Vicente Ramírez de Saint-Joseph, Pedro se dévoua sans compter à l’apostolat, convertissant, encourageant, et surtout en déjouant habilement les pièges que tendaient les espions à la recherche de Chrétiens.

Il fut cependant découvert en septembre 1620, chez les époux Yamanda. Il se retrouva dans cette horrible prison de Suzuta où, pendant deux ans, avec d’autres Religieux, il attendit dans la prière la décision de son sort.

Lors de leur transfert à Nagasaki (à pied, bien sûr), les Religieux profitèrent de la situation pour exhorter les gardes, les ministres de la justice, et la foule, à embrasser le christianisme. Pedro, avec sa voix particulièrement forte et claire, était un de ceux qu’on entendait le mieux.

Il subit le supplice du feu à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622, chantant le psaume Louez le Seigneur, toutes les nations (Ps.116). Il fut béatifié en 1867.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens