Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:00

Serlon de Savigny

† 1158

 

Serlon de Savigny - comme on le nomme habituellement - était natif de Vaubadon (Calvados).

Il était, disait-on, fort lettré, et excellent orateur. Vrai contemplatif, il aimait le recueillement, l’effacement. Après la prière, il conseillait vivement la lecture assidue : Celui qui prie s’entretient avec Dieu ; celui qui lit, Dieu s’entretient avec lui.

Bénédictin à Cerisy, il rejoignit saint Vital à Savigny (v. 16 septembre) quand celui-ci fonda cette nouvelle abbaye pour y vivre plus intensément la règle de saint Benoît.

Après Vital et Geoffroy, Serlon fut à son tour élu abbé (1140). Son problème principal fut de confédérer les nombreuses abbayes issues de Savigny : une douzaine en Angleterre, sans compter les seize françaises. Les abbés anglais ayant pris l’habitude de s’affranchir de Savigny pour décider par eux-mêmes, Serlon recourut au pape Lucius qui, en 1144, répondit : Que nul prélat de l’ordre de Savigny n’ait la prétention de faire schisme. Malgré cette décision de l’Autorité, seuls trois abbés anglais sur douze étaient présents au chapitre de 1147.

Dès lors, Serlon chercha à démissionner ; il serait devenu simple moine si les autres abbés ne l’avaient persuadé de rester en fonction.

Serlon proposa alors à l’ordre de Cîteaux d’accepter l’affiliation des abbayes de Savigny : les Cisterciens recevraient ainsi vingt-huit abbayes nouvelles. Du coup, Serlon reçut la cinquième place dans la hiérarchie des abbés, après ceux des quatre premières abbayes-filles de Cîteaux. Le pape Eugène III confirma cette disposition. Les Anglais se rallièrent effectivement seulement en 1149.

Suivant son attrait pour l’effacement, Serlon obtint finalement en 1153 de l’abbé de Cîteaux d’abdiquer. Il se retira à Clairvaux. Dieu fit que saint Bernard y mourut le 20 août de cette année-là (v. 20 août), et Serlon lui-même s’éteignit le 10 septembre 1158.

Il ne semble pas que Serlon ait été béatifié, sauf par la piété traditionnelle et reconnaissante des moines. Le Martyrologe ne le mentionne pas actuellement.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens