Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 09:01

Airald

? - 1146

 

On a dit qu’Airald était fils de Guillaume Ier, comte de Bourgogne. Or, des quatorze enfants de ce Guillaume, on connaît ceux-ci : saint Octavien (v. 6 août) ; Eudes ; Renaud (mort en croisade) ; Guillaume ; Ermentrude ; Gui (né à Quingey), qui fut le pape Calliste II après avoir été archevêque de Vienne en France ; Etienne, grand-père de Béatrix (épouse de Friedrich Barbarossa) ; Sybille ou Mahaut ; Raimond, qui devint par son mariage roi de Castille ; Hugues, archevêque de Besançon ; Gilla (Gisèle), la mère d’Alix (épouse du roi Louis VI de France) ; Clémence ; Etiennette et Berthe.

Airald n’apparaît donc pas dans la longue liste des enfants de ce comte. Il faudra trouver l’explication de ce mystère.

Notre Airald, donc, entra chez les Chartreux de Portes et devint prieur.

Il fut nommé au siège épiscopal de Saint-Jean-de-Maurienne, tout en gardant un contact fréquent avec la Chartreuse.

Deux chroniqueurs chartreux s’opposent ; l’un expose les faits précédents, l’autre avance qu’Airald ne fut chartreux qu’une fois évêque ou même après avoir abdiqué de son siège.

Tous deux s’accordent pour le faire mourir à un âge assez avancé, le 2 janvier 1146.

Il fut béatifié en 1863 par la reconnaissance de son culte. Le Martyrologe du 2 janvier mentionne son épiscopat et son appartenance à la Chartreuse, mais pas sa lignée familiale, tandis que son présumé frère, Octavien, est bien désigné au 6 août comme le frère de Calliste II.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens