Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 23:01

Piero Capucci

1390-1445

 

Piero Capucci (que l’on pourrait confondre avec Pietro Capocci, cardinalnaquit vers 1390 à Città di Castello (Ombrie, Italie C), de parents appartenant à une ancienne famille noble.

Entré à quinze ans chez les Dominicains de sa ville, il y fit la profession dès l’année suivante, puis il fut envoyé étudier à Cortone, où avait vécu sainte Marguerite (v. 22 février) ; son maître des novices fut Lorenzo de Ripafratta (v. 27 septembre) ; il y rencontra Antonino de Florence (v. 2 mai) et Fra Angelico (v. 18 février).

Lorenzo insistait pour que Piero s’adonnât à une vie plutôt contemplative. En fait, il ne bouda pas le monde extérieur et y rendit bien des services spirituels. Il avait accoutumé de prêcher avec un crâne en main. Il était fréquent que des prédicateurs présentassent à leur auditoire ce crâne, en leur rappelant leur prochaine mort, pour les amener à la conversion intérieure.

D’ailleurs, une anecdote raconte que Piero avertit un jour un jeune de se confesser sans tarder, ce que le garçon eut juste le temps de faire avant de mourir.

Piero fut un fidèle disciple de saint Dominique (v. 6 août) et suivit ardemment le courant réformateur de l’Ordre.

Il jeûnait, s’imposait des pénitences, dormait le moins possible, approfondissait l’Ecriture.

En 1407, un événement grave endeuilla la ville : le gouverneur fut assassiné et défenestré par son neveu ; ceci força les Dominicains à se déplacer momentanément au couvent de Fiesole. Puis ils passèrent à Foligno, qui était restée fidèle au pape légitime.

Ce fut durant ce dernier séjour, qui dura sept ans, que Piero fut ordonné prêtre. Durant une épidémie de peste, il montra tout son zèle à apporter du réconfort et des soins aux malades.

Quand le couvent de Cortone fut rouvert, Piero et ses condisciples y firent retour. Piero y resta jusqu’à la fin de sa vie.

Profondément humble, il accepta sans difficulté d’aller faire la quête par les rues, pour obtenir des oboles en vue de la construction de la nouvelle église. Ce lui fut l’occasion de rencontrer la population, de lui parler, de conseiller, … de faire des miracles aussi : des pécheurs endurcis se convertirent, une dame guérit de son bras paralysé. 

Il refusa toujours des charges importantes, mais il fit des choses importantes, par exemple celle de demander à Fra Angelico de peindre la fameuse Annonciation ainsi que le pavillon au-dessus de la porte d’entrée ; en 1438, c’est encore lui qui obtint de Cosimo de’ Medici le retable pour le maître-autel du couvent Saint-Marc à Florence.

Après une brève maladie, Piero s’éteignit le 21 octobre 1445 et son culte ab immemorabili fut reconnu en 1816.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens