Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 19:02

Ugolino de Gualdo Cattaneo

† 1260

 

L’habitude de nommer Ugolino de Gualdo a parfois été contestée par les tenants d’une tradition faisant naître Ugolino à Bevagna, car il signa lui-même un document : Ugolino Michele de Mevania, l’ancien nom de Bevagna. On a tenté de trancher le problème en proposant que les parents étaient de Bevagna, mais que leur fils naquit à Gualdo, à neuf kilomètres. Gualdo et Bevagna sont de la province de Pérouse (Ombrie, Italie C).

De rares documents nous apprennent qu’Ugolino vivait en ermite, dans une solitude rigoureuse où sa journée se partageait entre la prière, le silence et le travail manuel. Il avait des compagnons, dont il fut le prieur sans pour autant être prêtre.

On a un document de 1248 dont il ressort qu’Ugolino demanda à l’évêque que sa communauté fût rattachée à la branche bénédictine de Subiaco (l’autorisation fut accordée un siècle après la mort d’Ugolino). Mais vers 1258, les Bénédictins de Gualdo cédèrent leur maison aux Ermites de Saint-Augustin : Ugolino y restaura l’église. Il se pourrait cependant qu’Ugolino ait plutôt reçut la mission de construire lui-même ce monasère, dont il devint prieur.

On présume donc qu’Ugolino appartint aux Ermites de Saint-Augustin et que ses compagnons passèrent aux Bénédictins seulement en 1374.

Quand Ugolino mourut, le 1er janvier 1260, sa tombe devint un but de pèlerinage fréquenté, et source de grâces divines.

La population se hâta de canoniser Ugolino, dont le culte ab immemorabili fut confirmé en 1919 et le nom inséré dans le Martyrologe au 1er janvier.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens