Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 20:51

Alessandro Dordi

1931-1991

 

Alessandro Dordi (ou communément Sandro) naquit le 22 ou le 23 janvier 1931 à Gromo San Marino (Gandellino, Bergame, Italie N), deuxième de la famille, qui compta neuf enfants.

Entré au séminaire diocésain de Bergame, il adhéra vite à la communauté missionnaire du Paradiso, fondée pour soutenir les diocèses pauvres en prêtres et les émigrants italiens.

Il fut ordonné prêtre en 1954.

Sans tarder, il fut envoyé à Porto Viro (Polesine, Vénétie), une région dévastée en 1951 par de graves inondations, puis à Taglio di Donada (Chioggia), enfin à Mea di Contarina, de 1958 à 1964. En même temps, il était directeur d’une école professionnelle.

On l’envoya alors parmi les émigrés italiens en Suisse ; il ira travailler lui-même dans une usine d’horlogerie au Locle, tout près de la frontière française, jusqu’en 1979.

Dans le cadre des échanges de prêtres entre diocèses «riches» et diocèses «pauvres» (cf. Encyclique Fidei Donum), Alessandro songea au Burundi, mais finalement fut envoyé au Pérou, avec seulement un billet aller. Il y arriva en 1980 pour exercer son apostolat dans la paroisse de Notre-Seigneur Crucifié à Santa (diocèse de Chimbote).

C’était un vaste territoire où vivaient des gens dans une grande pauvreté, mais qui accueillirent la Parole de Dieu avec avidité. Ceux qui ne le reçurent pas volontiers, furent les guerrilleros du tristement célèbre Sentier lumineux, qui reprochaient aux prêtres d’être des courroies de transmission d’organismes «impérialistes» comme la Caritas ou aussi de prêcher la paix et la justice selon l’Evangile du Christ. Dès son arrivée au Pérou, les maoïstes firent savoir que celui-là, ou il s’en va ou on le tue.

Don Alessandro le savait pertinemment, mais il se préoccupa d’abord de sa mission sacerdotale. Il prépara ses paroissiens aux Sacrements. Il créa un centre pour les femmes, où il organisa un travail de couture et de cuisine, ainsi que des cours d’hygiène, de premiers secours, de santé. Il construisit des chapelles et des centres paroissiaux dans toute la vallée du fleuve Santa.

Pour être épaulé, il fit venir des Religieuses de Jésus Bon Pasteur.

Tout à tous, il voulut être un frère au milieu des frères, porter un habit et des sandales (abarcas ou ojotas) simples semblables aux leurs. Il se refusa à s’installer une douche ni même l’eau courante avant de les avoir installées chez les paroissiens.

En ville, apparut une inscription : Etranger, le Pérou sera ta tombe. Mais il ne changea rien. 

En 1990, alors qu’il était en voiture avec l’évêque, la voiture fut prise de mire, mais les deux ecclésiastiques restèrent miraculeusement indemnes, en se couchant sur le plancher de la jeep et en repartant vite en arrière. Les terroristes firent savoir : La prochaine fois, on ne se trompera pas de cible. Un peu plus tard, don Alessandro échappa à une situation analogue quand on tira sur sa maison. Des amis lui suggérèrent de rentrer quelque temps en Italie, pour laisser passer la bourrasque (et aussi pour soigner ses poumons malades), mais il pensait d’abord à ses paroissiens : Si je pars moi aussi, ils n’ont vraiment plus personne.

Il passa quelques jours en Italie pour se reposer et dit en partant : Adieu, je redescends là-bas et ils me tueront.

On aura vu par ailleurs comment furent abattus le 9 août 1991 deux prêtres franciscains, Michał Tomaszek et Zbigniew Adam Strzałkowski. Au lendemain de cet assassinat, le père Alessandro écrivait à un de ses amis, prêtre en Italie : 

Ce sont deux Franciscains polonais qui travaillaient dans une vallée comme la mienne: ils avaient trente-deux et trente-quatre ans {précisément : trente-et-un ans et onze mois pour l’un et trente-trois ans et un mois pour l’autre, ndlr}. Tu peux imaginer la situation d'inquiétude dans laquelle nous vivons. Il y a en outre des menaces claires de prochains meurtres. Le Sentier lumineux qui veut arriver au pouvoir par la terreur, a pris l'Eglise en ligne de mire… La situation du Pérou est angoissante. Chaque jour, nous nous demandons: à qui le tour aujourd’hui ?...

Le «tour» suivant tomba justement sur lui. Tombé dans une embuscade près de Vinzos, sur le Río Santa, il eut sa jeep bloquée sur un sentier par deux grosses pierres ; descendu pour les écarter, il fut immédiatement immobilisé par deux hommes du Sentier lumineux, cagoulés et armés, l’un d’un fusil, l’autre d’un pistolet. Ils l’emmenèrent un peu plus loin. Don Alesssandro les pria de ne rien faire à ceux qui l’accompagnaient. C’étaient deux catéchistes, qu’on obligea de s’éloigner. Ils entendirent les coups de feu : don Alessandro avait reçu trois balles dans la tête et une autre dans le cœur.

C’était le dimanche 25 août 1991 près de Riconada (Áncash), alors que don Alessandro avait célébré sa dernière Messe et qu’il allait en célébrer une autre plus loin.

La commission vaticane a eu le souci de recueillir tout témoignage possible pour avérer que cet assassinat fut bien motivé par haine du Christ et non en lien avec quelque activité politique.

Le martyre a été reconnu en 2015. A la suite de cette procédure, il était question d’exhumer la dépouille du Martyr, qui se trouve dans son village natal, en vue d’une «reconnaissance canonique» ; mais deux frères de don Alessandro s’y sont opposés, prétextant que les assassins n’avaient jamais été formellement identifiés et condamnés, et désirant, par leur attitude, attirer l’attention des autorités péruviennes.

La béatification est restée programmée pour le 5 décembre 2015, avec celle des deux autres Martyrs cités plus haut.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens