Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 00:00

Alpais de Cudot

1150-1211

 

C’est vers 1150 qu’Alpais naquit à Cudot (Yonne), de parents agriculteurs. D’aucuns prétendraient que la famille habitait d’abord Triguères, avant de s’établir à Cudot. Alpais avait des frères.

Dès qu’elle le put, elle aida aux travaux des champs. Trop fatiguée, elle tomba malade et fut atteinte d’une horrible dermatose qui la rendait tellement repoussante que même sa mère lui jetait de loin un morceau de pain ; ce fut au point que ses frères suggérèrent à leur mère de ne plus lui donner à manger et de la laisser mourir. Alpais ne mourut pas, mais s’habitua à ce jeûne continu et resta allongée sur sa couche, toute occupée à la prière. 

Elle eut une apparition de la Vierge Marie, qui lui promit la guérison, ainsi que le don des miracles, et lui annonça d’autres visions encore.

Le Jeudi saint, elle eut une vision du Christ ; le jour de Pâques, les siens, pris de remords, la visitèrent et furent surpris de la voir guérie, exhalant un parfum extraordinaire.

Le cas d’Alpais fut connu au loin ; on vint la voir, lui demander conseil. Elle ne se nourrissait que de l’Eucharistie. L’évêque fit construire une église à l’intention des visiteurs nombreux, comprenant une cellule d’où Alpais pouvait voir l’autel; quand elle reposait, elle était en général favorisée de visions célestes, de la Trinité, du Christ, de la Sainte Vierge, des Saints, etc. Dans une de ses visions, elle vit la terre comme une boule suspendue au milieu d’une mer d’azur, ce qui, paraît-il, a fait d’Alpais la patronne des astronautes.

En 1180 la reine de France lui fit avoir une rente à vie.

Alpais mourut le 3 novembre 1211. Son culte n’a pas cessé jusqu’à aujourd’hui.

Son culte fut reconnu en 1874 et le Martyrologe la mentionne comme bienheureuse au 3 novembre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens