Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 00:00

Bernward de Hildesheim

960-1022

 

Bernward naquit vers 960, d’une noble famille de Saxe. Il avait une sœur, Judith, future abbesse de Ringelheim.

Orphelin de bonne heure, il passa son enfance auprès de son grand-père maternel, le comte Adalbero de Saxe.

Il fréquenta l’école cathédrale de Hildesheim, où il acquit une formation complète : outre les études habituelles, il y ajouta l’architecture, la peinture, l’orfèvrerie et la ferronnerie.

En 977, il fut présenté à la cour et reçut une formation de notaire. En 987, il fut à la cour de la reine Theophanu et rédigeait des chroniques. Il fut alors chargé de l’éducation de Otto III.

En 993, Bernward fut sacré évêque de Hildesheim. 

Evêque, il voulut assister à l’office avec les chanoines ; il célébrait la Messe chaque jour ; il aimait donner l’aumône aux pauvres. Il se préoccupait de réunir des jeunes susceptibles d’être candidats au sacerdoce.

Bernward voulut donner à sa ville épiscopale un aspect tout-à-fait romain : les portes de la cathédrale ressemblèrent à celles de Santa Sabina, avec seize sujets représentant des événements bibliques ; devant la cathédrale, il fit construire une haute colonne torsadée, rappelant celle de Trajan à Rome, et portant sur quatre mètres de hauteur trente-quatre scènes de la vie du Christ ; la construction de la majestueuse église abbatiale Saint-Michel devait évoquer la Jérusalem céleste ; tous ces monuments sont inscrits au patrimoine de l’Unesco.

Il protégea la cathédrale et d’autres églises avec des murs et des forteresses, qui pouvaient servir de protection contre des invasions slaves.

Bernward connut une longue et pénible diatribe avec l’évêque voisin de Mayence, chacun revendiquant juridiction sur l’abbaye des moniales de Gandersheim, limitrophe des deux diocèses. L’affaire remonta jusqu’au pape, et malgré la décision de celui-ci, la paix n’était pas revenue entre les deux évêques. Au bout de longues années, ce fut un autre Saint qui les arrangea, l’empereur Henri II (v. 13 juillet) : l’évêque de Mayence (Willigis) reconnut la juridiction de Bernward sur l’abbaye, puis y célébra une Messe solennelle, en présence de Bernward. On a peine à constater comment de grands personnages peuvent arriver à des situations conflictuelles pour de simples questions de droit. Mais Bernward pouvait avoir des raisons que nous ne connaissons pas. Quand Willigis mourut (1011), c’est Bernward qui consacra son successeur.

En 1022, il procéda à la consacration de l’église Saint-Michel (qui ne fut vraiment achevée que plus tard) et demanda à être admis dans cette abbaye : il revêtit l’habit le 11 novembre, et mourut le 20 novembre 1022.

A la suite de miracles obtenus par son intercession, Bernward de Hildesheim fut canonisé en 1192, vénéré tant par le monde catholique que par le protestant.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie B
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens