Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 06:13

Solennité du Christ Roi - B

 

Le prophète Daniel a eu le privilège d’une vision vraiment éblouissante : ce Fils d’homme et ce Vieillard, qui sont sans nul doute le Fils de Dieu et Dieu le Père.

Nous le savons par l’Evangile : Jésus était vrai Dieu et vrai Homme. Après la Résurrection, étant apparu avec ses traits humains aux Apôtres, il a regagné le monde invisible de l’Eternité. A la fin de chaque Prière, nous professons qu’Il vit et règne pour les siècles des siècles.

Par sa filiation divine, Jésus-Christ est Roi : tout a été créé par Lui, avec Lui et en Lui (Prière eucharistique, conclusion). Paul, aux Colossiens, chante la royauté du Christ : C’est en lui qu’ont été créées toutes choses, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, … tout a été créé par lui et pour lui (Col 1:16).

Daniel cependant écrit qu’il lui fut donné domination, gloire et royauté, non pas parce Dieu lui a un jour remis cette royauté, comme s’il ne la possédait pas déjà, mais parce que, peu à peu, tous les peuples, tous les êtres sont appelés à reconnaître la Royauté du Christ.

C’est une royauté qui n’a rien à voir avec une de ces royautés que nous avons vues dans nos manuels d’histoire, qui passent les unes après les autres, renversées par un autre pouvoir, par une autre royauté, et pas vraiment meilleures les unes que les autres, tant l’homme est imparfait.

Mais David précise bien que cette domination est éternelle, qui ne passera pas et cette royauté ne sera pas détruite.

*       *       *

Qu’est donc ce Royaume ? En faisons-nous partie ou bien en ferons-nous partie un jour ?

Le psaume 92 affirme que le Seigneur règne : par le terme Seigneur  le psalmiste désigne ici le Dieu créateur,  dans sa majesté, sur son trône, dès l’origine. 

Après ce que nous a dit Daniel, la volonté de Dieu est que tous les peuples reconnaissent que le vrai Roi qu’ils doivent adorer, est Jésus, en qui tout a été créé et vers qui toute la création doit se diriger. 

Le psaume ajoute que Les fleuves déchaînent leur voix : c’est le bruit que font les hommes sur la terre, par leurs révoltes, leurs contestations, leurs guerres, leur orgueil… Le Royaume de Dieu ne fait pas ce bruit-là ; de plus, l’univers que Dieu a créé est inébranlable. Les fleuves des hommes tentent par tous les moyens de détruire l’univers divin, mais ils n’y parviendront pas.

A la mesure où nous mettons Jésus à la tête de notre vie, de notre pays, de notre planète, de nos désirs, alors nous instaurons dès ici-bas le Royaume du Christ, même si nous avons encore beaucoup d’imperfections à corriger.

 

*       *       *

La lecture de l'Apocalypse d'aujourd'hui ne laisse pas de nous surprendre par sa douceur infinie, alors que l'on a malheureusement coutume de prendre le terme d'Apocalypse pour quelque chose de terriblement catastrophique. Apocalypse signifie seulement Révélation.

Dans cette vision de Jean, Dieu nous «révèle» des choses mystérieuses et importantes ; certaines concernaient la chute de Jérusalem, d'autres les diverses épreuves de l'Eglise au cours des persécutions, et d'autres encore, plus précisément, la fin des temps ; mais en filigrane de toute cette Révélation apparaît toujours un enseignement extrêmement important pour chacun de nous.

Ainsi notre texte, qui se trouve au tout début de l'Apocalypse, commence par cette salutation pleine de douceur : Grâce et Paix vous soient données de la part de Jésus Christ. On ne peut que tomber à genoux de reconnaissance pour le don de la grâce et de la paix que nous apporte le Sauveur.

Recevoir la grâce de Dieu, la conserver et en vivre, c'est là toute notre force pour notre quotidien. C’est le fil conducteur de notre vie, et c’est là le but de notre existence. Saint Paul, qui avait par trois fois demandé d'être libéré d'une épreuve qui l'affligeait beaucoup, s'entendit répondre de Dieu : Ma grâce te suffit (2Co 11:7-9).

La grâce, donc, n'empêche pas les tribulations, les troubles, les tentations. Aussi Dieu nous comble-t-Il aussi du don de la Paix, qui enlève de nous toute crainte, toute agitation. Plusieurs grandes âmes, assaillies de doutes sur leur vocation ou leur mission, ne sachant si leurs inspirations venaient de Dieu ou de l'Ennemi, renouvelaient alors l'offrande totale de leur personne à Dieu, et très vite disparaissait l'agitation intérieure. 

La Paix n'est pas une pure absence de guerre (Concile Vatican II, Gaudium et Spes, 77) : la paix est d'abord une union avec Dieu, une soumission entière à Sa volonté, un amour inconditionnel pour l'Auteur de tout bien.

Il y a bien loin entre la soumission à Dieu, qui élève l'âme et la rend forte, et la soumission aux autorités de la terre, qui entraîne tant de contraintes, et même parfois aussi tant d'injustices. Il est très difficile, peut-être même impossible, aux chefs de la terre, de gouverner avec une justice parfaite. C'est pourquoi la solennité du Christ-Roi fut instituée par Pie XI (1925) pour rappeler que tout l'effort de la société doit chercher à reconnaître le Royaume du Christ. L’apôtre Jean dit bien dans la lecture que Jésus-Christ est le souverain des rois de la terre.

S’il est en même temps le premier-né d’entre les morts, c’est parce qu’il est l’Homme parfait, le premier qui donne (sa) vie pour la reprendre (Jn 10:18).

A ce Roi, doux et tout-puissant, Jean nous invite à lui rendre gloire et puissance pour les siècles des siècles : comme on l’a vu dans Daniel, le Christ détient toujours la gloire, mais c’est à nous de la Lui reconnaître.

Il y aura des êtres qui malheureusement ne voudront pas se rallier à ce Royaume : ceux qui l’ont transpercé, non seulement ceux qui l’ont flagellé, couronné d’épines, cloué en croix, ni même le soldat qui lui donna le coup de lance (et qui d’ailleurs se convertit : saint Longin) ; ceux qui transpercent le Corps de Jésus sont les pécheurs, c’est chacun de nous, chaque fois que nous refusons la conversion profonde. Alors, si le Christ revient à ce moment, combien se lamenteront de leur obstination…

 

*       *       *

 

Toute sa vie, Jésus a parlé du Royaume des Cieux. D'après l'Evangile, les païens eux-même ont entendu parler de son identité royale : Où est le roi des Juifs qui vient de naître, demandent les Mages (Mt 2:2) ; jusqu'à Pilate qui lui demande : Toi, tu es le roi des Juifs ? (Mt 27:11).

Dans sa prédication, Jésus ne s'est pas présenté comme roi ; mais il a agi royalement, se faisant serviteur de tous, ce qui est la marque de la royauté authentique. Si déjà un ministre est par définition un serviteur, à plus forte raison le roi doit donner l’exemple à ses ministres.

Mais le Royaume du Christ n'a rien d'un gouvernement humain : Ma royauté ne vient pas de ce monde, répond-il à Pilate éberlué. Le Royaume du Christ est un Règne de vie et de vérité, règne de grâce et de sainteté, règne de justice, d'amour et de paix ; c’est le chant de la Préface.

Vie, vérité, grâce, sainteté, justice, amour, paix : sept mots riches d'exigence, et emplis de tout un idéal de perfection. La perfection est difficile à atteindre, mais nous pouvons tous y tendre. C'est pourquoi le Royaume du Christ n'est pas encore pleinement instauré : il le sera quand tout mal cessera.

 

*       *       *

 

Notre Père, qui es aux cieux… QUE TON RÈGNE vienne ! (Mt 6:10)

Cœur Sacré de Jésus, QUE TON RÈGNE ARRIVE !

 

Oh oui, viens Seigneur Jésus ! (Ap 22:20)

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Homélies pour les fêtes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens