Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 12:25

Guglielmo de Maleval

† - 1157

 

Même les Religieux guillemites n’ont pas conservé de souvenirs exacts de leur Fondateur, affirmant qu’il était ce Guillaume IX d’Aquitaine, converti par saint Bernard (v. 20 août). Les spécialistes avancent plutôt qu’il aurait été un gentilhomme français, passé du métier des armes à celui de la milice divine, et pour cela s’appellerait Guillaume.

Voulant expier ses fautes de jeunesse, Guglielmo se présenta au pape, qui lui imposa comme pénitence le pèlerinage de Jérusalem (1145).

A son retour en 1153, Guglielmo s’arrêta en Toscane ; sur l’île de Lupocavio (Pise) comme dans la forêt du mont Pruno, il s’attira des disciples qui, après avoir voulu écouter ses conseils, le méprisèrent et le chassèrent. Il vint alors près de Sienne et s’établit dans l’Etable de Rhodes, un endroit si affreux et peu accueillant qu’on l’appela par la suite Maleval (Vallée du Mal ou Mauvaise Vallée). C’était en 1155.

Il eut d’abord seulement un trou dans la terre. Le seigneur de l’endroit lui fit construire une cabane. Guglielmo vécut alors d’herbes et de racines.

En 1156, un certain Alberto se joignit à lui et ne le quitta jamais plus. Guglielmo lui affirmait n’être qu’un criminel, méritant les derniers tourments ; de fait, il s’imposait des austérités surprenantes, couchant par terre, jeûnant tous les jours ou presque, et ne prenant à l’occasion qu’un peu de nourriture et à peine de vin dans son verre d’eau. Il portait continuellement un cilice, vivait du travail de ses mains et, tout en travaillant, devisait avec Alberto sur les voies de la perfection.

Ce dernier fut témoin d’une des prophéties de Guglielmo. Il voyait en effet Guglielmo vieillir et désirait bien avoir un compagnon de vie. Guglielmo lui annonça la prochaine venue de quelqu’un. Arriva en effet un certain Rinaldo, médecin de son état, qui voulait se retirer avec eux. Guglielmo lui conseilla d’aller mettre en ordre ses affaires et de vite revenir.

Pendant son absence, Guglielmo sentit arriver sa dernière heure. Il se fit apporter les Sacrements de l’Eglise et expira bientôt dans les bras d’Alberto, assisté par le brave Rinaldo qui arriva à temps.

Guglielmo mourut le 10 février 1157, son dies natalis au Martyrologe Romain, et fut, croit-on, canonisé en 1202.

Les ermites de Saint-Guillaume ou Guillemites se répandirent dans toute l’Europe ; ils adoptèrent la règle bénédictine et le couvent de Maleval fut ensuite remis aux Ermites de Saint-Augustin.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens