Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 18:44

Luigia Albertoni

1474-1533

 

Luigia naquit en 1474 au sein d’une des familles les plus en vue à Rome et alliée aux premières maisons d’Italie. Son père était Stefano Albertoni et sa mère, nièce d’un cardinal, était Lucrezia Tebaldi.

La petite fille grandit dans la foi chrétienne et montra surtout une tendre charité envers les pauvres, avec un grand attrait pour l’oraison.

Sans trop lui demander son avis ni s’interroger sur ses aspirations profondes, on la maria à un riche gentilhomme, Giacomo de Cithara, un grand chrétien et cet heureux couple donna naissance à trois filles.

On imaginera quelle fut la douleur de Luigia d’être veuve déjà à trente-trois ans, mais la foi de cette généreuse mère fut plus forte et Luigia se donna toute à Dieu, dans une vie de prière, de pénitence et de charité envers le prochain.

Elle reçut l’habit du Tiers-Ordre franciscain et, dans le secret de sa demeure, s’imposa de dures mortifications, dormant peu et sur la dure, priant et méditant longuement sur la Passion du Christ, pratiquant des jeûnes rigoureux. Si on lui conseillait la modération, elle répondait : Comment peut-on vivre sans souffrir, quand on voit son Dieu suspendu à une croix ? Elle communiait chaque matin.

Tout ce qu’elle pouvait mettre de côté, allait aux pauvres ; elle les visitait, les consolait, leur donnait aussi de bons conseils de vie chrétienne ; elle aimait aider les jeunes filles sans ressources, leur apportant une petite instruction élémentaire, les occupant et les aidant à éviter les écueils du monde.

Lors d’une famine qui frappa durement Rome, elle distribua avec largesse tout ce qu’elle pouvait, jusqu’à se trouver dans l’indigence. En contrepartie, elle reçut du Ciel des faveurs insignes : extases, ravissements, visions.

La mort de cette sainte femme, le 31 janvier 1533, provoqua dans toute la Ville éternelle un deuil unanime.

Les nombreux miracles qui ont illustré son tombeau ont conduit le pape à reconnaître son culte, en 1671.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie L
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens