Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 17:03

Avertan et Romeo de Limoges

† 1380

 

Une sainte tradition a réuni ces deux Religieux carmes.

Avertan était originaire du Limousin.

Après avoir beaucoup prié et s’être mortifié dans les jeûnes pour connaître sa vocation, il fut averti par un ange d’entrer chez les Carmes de Limoges. Il devint prêtre.

A peine vêtu, il fut favorisé de nombreuses extases. Sa soumission exacte à ses supérieurs lui valut d’être appelé fils de l’obéissance. Son quotidien était un combat continu contre le vieil homme et pour l’acquisition de la sainteté. Comme saint Jacques le Mineur (v. 3 mai), la peau de ses genoux était devenue dure comme cuir par les longues heures qu’il passait à genoux. Il haïssait tellement l’argent, que ce seul mot le dégoûtait.

 

Romeo, lui, était d’origine italienne.

Entré chez les Carmes de Limoges comme frère convers, il y reçut le nom de Henry.

Il admirait le comportement d’Avertan.

 

Avertan obtint du Prieur la permission de faire le pèlerinage en Terre Sainte. Evidemment, Henri demanda à l’accompagner.

Parvenus à Lucques, déjà fatigués du voyage, ils furent victimes de l’épidémie de peste noire.

Avertan mourut le 25 février 1380 (qui était cette année-là le 26, car lors des années bissextiles, on décalait d’une unité les derniers jours de février, à partir du 24, sixième jour des calendes de mars, d’où le mot bi-sextilis.

Henri survécut de huit jours à son ami. Il vit l’âme d’Avertan venir à sa rencontre pour le conduire en paradis et mourut le 4 mars 1380.

L’histoire dit qu’on appela «à ce moment-là» Henri Romeo, le romain, nom qu’on donnait à tous les pèlerins de Rome. D’aucuns supposent qu’il avait déjà ce nom en entrant au couvent.

Des miracles furent obtenus par l’intercession d’Avertan ; les habitants de Lucques lui firent de  magnifiques funérailles et son culte fut reconnu plus tard par les papes.

Romeo fut par la suite associé aux mêmes honneurs.

Au 25 février, le Martyrologe Romain mentionne saint Avertanus, mais pas Romeo, qui serait resté bienheureux

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie R
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens