Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 23:12

Battista Spagnoli 

1447-1516

 

Battista naquit le 17 avril 1447 à Mantoue (Italie N), d’une famille noble originaire d’Espagne, d’où son surnom de Spagnuolo ou Spagnoli, espagnol. Si sa famille l’appelait Bautista, à l’espagnole, il est bien vraisemblable que tous ses contemporains italiens le nommèrent Battista, à l’italienne.

Après ses études à Mantoue, il étudia brillamment la philosophie à Padoue. Puis un différend avec son père et une céleste inspiration le poussèrent en 1463 à entrer chez les Carmes à Ferrare, où ses grands progrès dans toutes les vertus lui valurent une grande estime de la part du bienheureux Bartolomeo Fanti, son maître (v. 5 décembre). Bartolomeo lui prophétisa qu’il deviendrait vicaire général pour tout l’Ordre des Carmes.

Battista fut envoyé quelque temps à Rome, où il fit l’admiration de tous. Il n’avait que vingt-quatre ans, quand il fut nommé professeur (on disait lecteur) à Bologne (1471). 

Il avait une inspiration particulière pour la poésie en latin et composa des hymnes sacrées ; on a de lui plus de cinquante mille vers latins, sans compter le reste de ses écrits ; Erasme l’appelait le Virgile chrétien.

Six fois élu et réélu vicaire pour toute la région de Mantoue à partir de 1483, il fut longtemps présent à Rome, où il eut l’occasion de prêcher devant le pape (1489), suggérant une profonde réforme à l’intérieur de la Curie, vermoulue de corruption.

En 1489, il se déplaça à Loreto, quand le sanctuaire marial fut placé sous la garde des Carmes.

En 1493, il fut nommé directeur des études à Mantoue ; il y rencontra beaucoup de célèbres humanistes, écrivains et philosophes.

En 1513, il fut nommé général de l’Ordre : seul le pape put l’obliger à accepter cette charge.

En plus de cela, il assuma d’autres missions importantes : il participa au 5e concile du Latran (1512-1517), alla comme légat papal mettre la paix entre le roi de France (Louis XII) et le duc de Milan ; il travailla à la réforme de l’Ordre et à l’édition de son missel propre.

Battista mourut à Mantoue le 20 mars 1516 ; son corps est resté sans corruption et son culte fut confirmé en 1885.

Le Martyrologe romain mentionne le bienheureux Battista au 20 mars.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens