Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 19:43

Conrad de Bavière

1105-1125 (1155 ?)

 

Conrad naquit vers 1105 à Ratisbonne, dernier des six enfants de Heinrich IX le Noir et de Wulfhilde de Saxe. Une de ses sœurs, Judith, fut la mère d’un certain Friedrich Barbarossa, qui fut donc un neveu de notre Conrad. En même temps, Conrad avait une ascendance italienne, par son grand-père Alberto Azzo II d’Este.

Il étudia à l’université de Cologne et se diplôma en droit civil et ecclésiastique. La famille le destinait à succéder ni plus ni moins à l’archevêque de Cologne, mais Conrad, enchanté par la prédication d’Arnaud de Morimond, décida de devenir cistercien.

Ici s’affrontent trois versions sur la suite de la vie de Conrad.

Dans une première version, Conrad entra encore adolescent dans cette abbaye cistercienne de Morimond (Haute-Marne), dont l’abbé, Arnaud, décida de fonder un monastère cistercien en Terre sainte, malgré la désapprobation de saint Bernard (v. 20 août) ; l’abbé étant mort, l’expédition ne se fit pas, mais Conrad partit seul, passa par le sanctuaire de saint Michel au Mont Gargan et celui de saint Nicola à Bari ; là, exténué par ce déjà long voyage et malade, il trouva refuge chez les Bénédictins de Modugno ; il y passa les derniers mois de sa vie, dans une grotte où il priait, jeûnait et dormait sur la roche nue. Il y serait mort en 1125 ou 1126, un 17 mars, tout juste âgé de vingt ans.

Une deuxième version affirme qu’en 1127, il entra à Clairvaux, sous la direction de saint Bernard. Il demanda et obtint de saint Bernard la permission de faire le pèlerinage en Terre sainte ; là-bas, il s’arrêta dans un ermitage, où il servit humblement un ermite âgé. Ayant appris que la santé de saint Bernard déclinait, et devant le péril ottoman, il voulut revenir à Clairvaux mais, à Bari, il apprit la mort de saint Bernard et aurait alors estimé inutile de remonter jusqu’en France ; il se serait arrêté dans l’abbaye bénédictine de Modugno, où il serait mort en 1154 ou 1155, âgé de cinquante ans.

Dans une troisième version, qui ne parle ni de l’abbé Arnaud, ni de saint Bernard, Conrad partit quelques années en Palestine et s’arrêta dans l’ermitage Saint-Guillaume ; à son retour en Italie, Conrad apprit à Molfetta la déchéance de son frère Heinrich le Superbe qui, s’étant rangé aux côtés de Friedrich Barbarossa, et battu avec lui en 1137, avait perdu tous ses biens. C’est alors que Conrad se serait décidé à rester sur place et de se retirer, en 1139, dans cette abbaye de Modugno, où il mourut, toujours en 1155.

Il reste que la population apprit à le vénérer comme son protecteur. En périodes de sécheresse, des processions avec les reliques de Conrad ont obtenu la pluie. En 1529, lors de l’assaut de la ville par les troupes françaises, les habitants furent réveillés par un soldat mystérieux et apparurent à tous Notre Dame, saint Nicola et Conrad, suscitant la terreur aux Français qui s’enfuirent. Par l’intercession de Conrad, Molfetta fut plusieurs fois épargnée par les épidémies. On lui attribua aussi une intervention miraculeuse pour calmer des tempêtes, arrêter des tremblements de terre et des inondations. L’ancienne cathédrale lui fut dédiée en 1785.

Le culte du bienheureux Conrad de Bavière a été confirmé en 1832 et son nom est mentionné dans le Martyrologe au 17 mars.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens