Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 21:47

Giacobino Canepacio

1438-1508

 

Giacobino (ou Giacomino, Petit Jacques) était de Ailoche (Crevacuore, Biella, Piémont, Italie NW).

On le nomme aussi, comme dans le Martyrologe, de’ Canepacci.

Entré au couvent des Carmes de Verceil, il y fut frère convers, humble et caché, et y mena une vie tout édifiante, chargé de l’accueil ou de la quête dans les rues. Quand il lui restait un peu de temps, il visitait aussi les prisonniers.

Il eut le don des miracles.

Durant une épidémie de peste, il mourut, toujours à Verceil, le 3 mars 1508.

Il serait souvent apparu à Carlo Borromeo (v. 3 novembre) qui, en retour, aurait bien aimé en recevoir le saint corps pour le vénérer dans son diocèse, mais, lui dit-on, on ne retrouva pas cette précieuse relique.

Toutefois, sur les murs de l’ancienne chapelle des Carmes de Verceil, se lisait cette inscription : Hic jacet B. fr. Iacobinius de Crepatorio, où la lettre B laisse entendre que l’humble Frère était déjà vénéré comme Bienheureux.

Le culte du bienheureux Giacobino fut approuvé en 1845, et le Martyrologe le mentionne au 3 mars.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens