Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 22:30

Giovanni Bottegoni au Bâton

1200-1290

 

Giovanni naquit vers 1200 dans le petit village de Paterno (Fabriano, Marches, Italie CE), bien différent de la ville du même nom en Basilicate.

Les Bottegoni étaient des paysans aisés ; Bonello et Supercla eurent cinq enfants : Giunta, Nicola, Benvenuto, Buonora, et le benjamin, Giovanni.

Ce dernier était né le 24 mars, jour qui devait aussi être son dies natalis, environ quatre-vingt dix ans plus tard.

Dès l’enfance il manifesta un attrait particulier pour les choses du Bon Dieu et pour l’étude, de sorte que les parents eurent l’intelligence de l’envoyer étudier à Bologne.

Un douloureux abcès à une jambe l’empêcha d’achever ces études et le contraignit d’une part à revenir à la maison paternelle et d’autre part à se servir constamment d’une canne. La canne se dit en italien bastone, surnom qui resta à Giovanni toute sa vie ainsi que dans les archives : Giovanni dal Bastone.

Profitant cependant de ce qu’il avait pu apprendre, Giovanni ouvrit à Fabriano une école et acquit ainsi une certaine indépendance financière.

Vers 1230, répondant à l’appel de Dieu, il décida d’embrasser la vie érémitique à la suite de s. Silvestro Gozzolini (v. 26 novembre). Une règle âpre, austère, mais qui attira beaucoup de vocations.

Silvestro présenta Giovanni à l’évêque comme candidat au sacerdoce. Prêtre, Giovanni demeura effacé, dans la prière, la pénitence, tout occupé à monter les degrés des vertus. Quelque soixante années d’une vie toute donnée à Dieu.

Au moment de ses quatre-vingt dix ans, Giovanni fut repris de violentes douleurs à cette jambe déjà bien déformée et, après avoir reçu les sacrements, il s’éteignit, le 24 mars 1290.

Autant il avait vécu dans le plus total retrait du monde, autant les gens affluèrent de toutes parts pour vénérer l’ermite défunt. De nombreux miracles firent envisager une rapide glorification. La voix populaire le canonisa sans tarder, tandis que l’Eglise, plus prudente, le béatifia officiellement en 1772.

Giovanni au Bâton ou à la Canne est commémoré au Martyrologe le 24 mars.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens