Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 00:00

Salvatico Maggi

1414-1496

 

Salvatico naquit à Brescia (Italie N) en 1414, de Falco (ou Folco). La famille, bien connue, appartenait à la noblesse.

Il entra à quinze ans chez les Dominicains de sa ville natale et prit le nom de Sebastiano ; il fut envoyé à Padoue pour ses études.

Les sources ne concordent pas exactement sur ses déplacements et ses charges successives. On l’a dit prieur à Brescia, mais aussi à Bergame et à Bologne, ainsi qu’à Mantoue.

A Bologne, il fut le maître des novices de Girolamo Savonarola.

En 1470, il fut présent au chapitre général de Mantoue et à celui d’Avignon. En Avignon, on avait déposé le vicaire de la région lombarde, et Sebastiano en appela au pape de cette décision qui lui paraissait injuste.

En 1477, il était prieur à Brescia puis, en 1479 à Milan. Appuyé par la maison des Sforza, il y fit construire un nouveau couvent, plus accessible. 

Sebastiano s’efforça de gagner à la réforme de l’Observance beaucoup de couvents de la région lombarde.

En 1481, il fut nommé vicaire pour toute la Lombardie. Il obtint durant cette période la confirmation de tous les privilèges accordés par le Vatican à l’Ordre dominicain.

En 1482, il présidait le chapitre de Reggio Emilia, où fut approuvée la réunion du monastère romain de Sainte-Sabine à la congrégation lombarde.

Entre 1485 et 1489, il fut prieur à Crémone, où il réussit la difficile mission d’implanter la réforme de l’Observance. Puis en 1489, il fut de nouveau prieur à Milan et réunit à l’Observance le couvent de Lodi. L’opération fut plus difficile pour les couvents du royaume de Naples.

Il fut ensuite prieur à Vicenza, Piacenza et Bologne.

En 1495, élu une seconde fois vicaire pour la Lombardie, il entreprit la visite des couvents de l’Ordre. Cette même année, il fut nommé juge dans une discussion avec Savonarole : ce dernier contestait la réunion de deux couvents toscans (Florence et Fiesole) à l’Observance. Le résultat fut que le pape annula certains sanctions contre Savonarole, mais le problème des deux couvents ne fut pas résolu tout de suite.

Sebastiano était à Gênes à la fin du mois d’août 1496, quand il tomba malade. Il annonça qu’il mourrait dans cette ville, ce qui arriva le 16 décembre 1496.

C’est à Gênes qu’il fut enseveli. Son corps est resté intact. Le culte fut confirmé en 1760.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie S
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens