Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 00:00

Adrianus de Cantorbury

† 710

 

Adrianus, né en Afrique, était passé en Italie pour y mener la vie monastique et fut abbé à Nerida (Naples). Il était connu pour sa science de l’Ecriture et sa grande sainteté.

Le pape Vitalianus (v. 27 janvier) fit appel à lui pour le siège de Cantorbury, vacant depuis la mort de Deusdedit (664), son successeur étant mort avant d’être consacré. En outre, on avait proposé un certain Ulphard, dont le pape avait annulé l’élection.

Mais l’humble abbé de Nerida s’effaça derrière un autre choix, proposant au pape le moine Theodorus (v. 19 septembre), ce pieux moine très docte, venu d’Asie Mineure et qui se trouvait alors à Rome. Adrianus se proposait tout juste de l’accompagner et de l’aider. Le pape accepta.

La route passait nécessairement par la Gaule, disons la France : Marseille, Arles, Paris… Le maire du palais Ebroin soupçonna Adrianus et le fit arrêter : qui sait si ce moine ne cachait pas un espion de l’empereur d’Orient, ou un agent qui travaillerait en Angleterre contre le pouvoir français ? Le fait est que, tandis que Theodorus continuait pour l’Angleterre, Adrianus était maintenu à Meaux, déplacé pendant près d’une année et enfin relâché et libre de rejoindre Theodorus (670).

Le nouvel évêque l’établit abbé du monastère Ss.Pierre et Paul, qu’avait fondé s. Augustin de Cantorbury (v. 27 mai).

Adrianus mit tout son zèle à faire apprendre le grec et le latin à ses moines, pour les initier à l’étude approfondie des Ecritures, mais surtout à leur enseigner le chemin de la sainteté.

Il mourut le 9 janvier 710. Son tombeau fut le théâtre de nombreux miracles. Le corps fut retrouvé intact en 1090.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens