Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 00:00

Pietro Orseolo

928-987

 

Il naquit en 928 à Rivo Alto (Udine, Italie NE), d’une très ancienne famille de Venise.

Vers 948, il aurait été mis à la tête d’une expédition navale dirigée contre des pirates dans l’Adriatique, dont il revint victorieux.

En 956 il se maria avec Felicia et eut un fils, Pietro (futur Pietro II).

En 976, il y eut un soulèvement qui renversa le doge de Venise Pietro Candiano IV. Il n’est pas certain, mais cela reste une forte suspicion, que Pietro non seulement prit part à cette insurrection, mais qu’il intervint directement dans l’assassinat du doge, de l’incendie du palais et d’une partie de la ville. Saint Piero Damiani (v. 22 février) en fait d’ailleurs le principal responsable.

La conspiration devait cependant être bien orchestrée, car loin d’être jugé pour son action, c’est justement notre Pietro Orseolo qui fut choisi comme doge.

Son action fut d’abord réparatrice : il fit reconstruire le palais et l’église, édifia deux hôpitaux, écouta favorablement les réclamations de la veuve du doge assassiné et lui restitua toutes les propriétés de son mari. 

Or, en septembre 978, Pietro disparut. Même son épouse et son fils affichaient une ignorance de l’endroit où il pouvait être. La réalité était que le doge avait quitté Venise et était venu se réfugier dans l’abbaye bénédictine Saint-Michel de Cuxa en Roussillon, sur la frontière franco-espagnole. Il est toutefois probable que les époux avaient déjà arrêté dans leur cœur une semblable décision depuis un certain temps : Pietro aurait nourri le désir d’être moine et vivait avec son épouse dans la chasteté totale.

A Cuxa, Pietro fut un moine exemplaire. Après quelque temps, il voulut entrer dans une plus grande solitude, se construisit une cabane et vécut en ermite pendant encore plusieurs années.

Il mourut le 10 janvier 987 ou 997.

Des miracles se produisirent sur sa tombe. En 1027, eut lieu une translation de ses reliques, cérémonie qui équivalait déjà à une béatification.

Pietro Urseolo fut canonisé en 1731. Des reliques de lui furent remises à Venise dès 1732. Celles qui restèrent à Cuxa furent transférées à Prades au moment de la Révolution.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens