Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 00:01

Præiectus de Clermont

625-676

 

Præiectus (qu’on a traduit de diverses façons : Priest, Prix, Project, Préjet, Prist, Prest, Preils) naquit vers 625 à Vesedone (auj. Vézézoux, Haute-Loire), de parents romains installés en Auvergne, Gundolinus et Elidia.

Elidia eut un pressentiment avant la naissance de son fils ; elle eut même peut-être une sorte de vision dans laquelle il lui sembla voir son fils couvert de sang : un prêtre lui expliqua que ce pouvait être l’annonce du martyre.

Catholiques, les parents de Præiectus le confièrent aux Bénédictins d’Issoire, où il apprit les lettres et le chant monastique.

Déjà les signes se manifestaient sur sa personne. Un jour que des chiens enragés blessèrent plusieurs de ses camarades, Præiectus n’en reçut aucun mal.

Devenu adulte, il fut envoyé à la cour et confié à l’archidiacre Genesius, futur évêque des Arvernes (c’était le titre de l’évêque avant d’être celui de Clermont). Ce Genesius le garda comme conseiller et chargé des aumônes. Præiectus continua de se former, de s’instruire, particulièrement dans la pratique du plain-chant (le chant grégorien). Lors d’une sorte de compétition, il reçut même des appréciations unanimes des auditeurs.

Vers 662 mourut Genesius (v. 3 juin) ; lui succéda peu de temps s. Felix (qui n’est pas dans le Martyrologe) : il confia à Præiectus la paroisse d’Issoire et la direction du monastère de Chantoing. Or Præiectus n’était encore que diacre. Il se consacra pleinement à toutes les œuvres dont il était capable : organiser la prière, fonder un monastère, des églises, un hôpital pour accueillir vingt malades pauvres, sans rien délaisser de sa propre vie spirituelle et ascétique : jeûnes, méditation de l’Ecriture sainte ; son humilité surtout et sa douceur frappaient les esprits.

Felix fut suivi en 665 de Garivaldus, qui fut simoniaque et ne siégea qu’un mois ; vers 666 Præiectus fut élu évêque des Arvernes, à trente-neuf ans. Il prit pour coadjuteur un religieux nommé Evodius.

Præiectus fonda encore le monastère de Chamalières pour les religieuses et un hôpital. Dieu lui permit aussi de faire des miracles. Il guérit un paralytique malade depuis quinze ans, un ermite alsacien affligé de fièvre ; ce dernier, Amarinus, voulut, par reconnaissance, l’accompagner jusque dans son diocèse.

La générosité de Præiectus engendra la situation qui aboutit à son martyre. Il avait en effet reçu un legs d’une personne avant le décès de celle-ci, et on le calomnia auprès du roi Childéric, lequel fit exécuter l’auteur de la calomnie. La famille résolut de se venger. Une équipe de vingt hommes attendit l’évêque et l’ermite Amarinus au village de Volvic. Ils assassinèrent d’abord Amarinus, l’ayant pris pour l’évêque ; Præiectus les rappela en se présentant, et un certain Radbertus, saxon d’origine, le perça de son épée : Præiectus tomba en répétant les mots de saint Etienne (Ac 7:60) et du Christ (Lc 23:34) : Seigneur, ne leur impute pas ce péché, car ils ne savent pas ce qu’ils font. Un autre bandit lui assena un violent coup de matraque sur la tête. Un autre clerc, Elidus, fut également massacré.

C’était le 25 janvier 676, dies natalis retenu par le Martyrologe Romain, qui mentionne en même temps l’ermite Amarinus.

Le village de Doroangus est devenu Saint-Amarin.

e culte de saint Prix s’est répandu jusqu’en Allemagne et en Angleterre. A Volvic furent construits un monastère et une église.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens