Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 20:28

Georges de Vabres

† 884

 

Georges naquit dans une famille chrétienne de la noblesse et acquit par sa formation intellectuelle et spirituelle un degré vraiment supérieur de culture et de piété.

Il résolut de quitter le monde pour se donner tout à Dieu et entra à l’abbaye bénédictine Sainte-Foy de Conques (act. Aveyron), où il fut ordonné prêtre.

Lors de l’invasion des Normands (vers 862), le monastère dut être abandonné et les religieux se replièrent sur Toulouse, où le comte Raymond voulait aussi favoriser la construction d’un nouveau monastère.

Ainsi naquit l’abbaye bénédictine de Vabres (act. Aveyron), qui fut fondée dès 862.

Georges en fut donc un des moines fondateurs. Il y brillait tellement par ses vertus, sa fidélité à la Règle et sa science, qu’on parla de lui alentour.

Avertissement aux lecteurs : ce qui suit reste conjectural. Il semble qu’il faille distinguer deux Georges, l’un moine à Vabres, l’autre évêque de Lodève.

En 863, Georges fut appelé au siège épiscopal de Lodève, devenant le neuvième (ou dixième) évêque de ce diocèse (qui sera supprimé sous la Révolution et rattaché à celui de Montpellier).

Georges gouverna son diocèse avec la sagesse et la prudence qui font les Saints, et c’est saintement qu’il s’endormit dans le Seigneur, vers 884.

Ses restes furent vénérés sans interruption jusqu’à la triste période de la Réforme, où ils furent dispersés au vent.

L’abbaye de Conques est actuellement occupée par des religieux de l’Ordre de Prémontré.

Saint Georges est à présent commémoré le 19 février dans le Martyrologe Romain, comme moine de Vabres. Un autre Georges, évêque de Lodève, est commémoré le 9 novembre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens