Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 00:01

Albinus d’Angers

469-550

 

Albinus (Aubin) naquit en 469 au territoire de Vannes, d’une famille noble de Bretagne armorique et, peut-être, avait-il des ancêtres en Grande-Bretagne.

Il se retira assez tôt au monastère de Cincillac ou Cincillant (Angers), où il fut regardé comme un modèle d’humilité, de mortification, de pénitence.

En 504, à trente-cinq ans, il fut élu abbé ; dans cette charge, il fit refleurir la discipline authentique selon la Règle primitive.

En 529, il fut appelé à succéder à l’évêque Eustoche : il n’accepta qu’après mûres méditations, et en considérant qu’il y avait là la volonté de Dieu. Neuvième évêque (connu) d’Angers, il fut aussi zélé comme évêque que comme abbé. 

Dieu compléta son apostolat par le don des miracles, que l’on connaît grâce à la Vita qu’écrivit s.Venance Fortunat (v. 14 décembre), son contemporain.

C’est ainsi qu’il pénétra dans la prison où l’on avait enfermé une pauvre femme qui avait des dettes ; et quand un gardien voulut le frapper, il souffla sur son visage et l’homme tomba raide mort ; ensuite, il convainquit les créanciers de faire libérer cette femme, en leur remettant lui-même l’argent qu’elle leur devait.

Une autre fois, ne pouvant fléchir un juge qui avait condamné à mort plusieurs criminels, il alla se mettre en prières au pied de la tour, jusqu’au milieu de la nuit. Il y eut alors un ébranlement, une ouverture se fit dans la tour et les malheureux sortirent, remerciant l’évêque et la Providence, et promettant de se convertir.

Un autre champ d’apostolat d’Albinus fut la lutte contre les fréquents mariages incestueux. Albinus s’exposa à de rudes fatigues et à de grands dangers pour en arriver à bout. D’autres évêques n’avaient pas sa fermeté. C’est lui qui appela les conciles d’Orléans en 538 et 541, et s’il ne put assister à celui de 549, il s’y fit représenter.

Une Croix de saint Aubin se trouve à Saint-Crépin-de-Richemont (Dordogne), signalant là un possible passage d’Albinus, ou l’endroit d’un miracle opéré par lui.

Les miracles d’Albinus le rendirent très célèbre, et jusqu’en Angleterre et en Pologne.

Il mourut en 549 ou 550 et l’on en a fait le patron des pâtissiers et boulangers, invoqué également lors des maladies des enfants.

Saint Albinus est commémoré le 1er mars dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens