Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 23:00

Guido de Pomposa

970-1046

 

Guido a pu naître vers 970 à Casamari (Ravenne, Italie CE), de pieux parents.

Durant sa jeunesse, il montra une réelle inclination pour l’étude et de belles vertus, avec toutefois un penchant excessif pour l’élégance extérieure.

Dieu lui donna la grâce de comprendre la vanité de tout cela. Il se rendit à Ravenne en la fête de s.Apollinaire (v. 23 juillet), donna aux pauvres ses habits luxueux et se mit une sorte de sac sale. Puis il alla en pèlerinage à Rome, sans rien dire aux parents ; à Rome, il fut admis dans le clergé et reçut la tonsure.

Guido pensait passer ensuite aux Lieux Saints de Palestine et ne plus reparaître dans son pays - d’aucuns affirment qu’il y alla effectivement -, mais Dieu lui inspira une autre décision : il revint dans la région de Ravenne, et se mit sous la direction d’un ermite nommé Martino, qui vivait sur une petite île au milieu du Pô. Cet ermite dirigeait, en quelque sorte, les moines de l’abbaye de Pomposa, faisant office d’abbé sans pourtant habiter dans l’abbaye.

Après trois années de préparation, Guido fut présenté par Martino à l’abbaye de Pomposa. Guido y prit l’habit et montra de telles vertus, qu’en 1001 on le nomma abbé au monastère Saint-Severo de Classe, toujours près de Ravenne. Mais ce ne fut qu’une étape éphémère.

Vers 1008, Guido fut alors élu abbé à Pomposa : il devait le rester jusqu’à la mort.

La sainteté du nouvel abbé attira beaucoup de vocations, au point qu’on construisit de nouveaux bâtiments.

Ces travaux furent l’occasion de miracles opérés par la prière de Guido. Des ouvriers victimes d’un éboulement, en sortirent indemnes ; un jour qu’il n’y avait plus rien à leur donner, arrivèrent providentiellement deux mystérieux bateaux chargés de grain et de vin.

L’église, rénovée et agrandie, fut consacrée en 1026.

Les travaux achevés, Guido confia à des moines le soin du temporel et se recueillit toujours plus dans la prière et la contemplation, assorties de pénitences austères. Bon père, il était dur pour lui-même et infiniment doux pour les moines.

C’est sous son abbatiat que vécut à Pomposa le moine Guido d’Arezzo, à qui l’on doit l’idée et l’usage des sept noms des notes de la gamme (Ut, Re, Mi, Fa, Sol, La, Si), extraites de l’hymne à s. Jean-Baptiste (v. 24 juin).

Ses derniers jours furent attristés par une sombre calomnie, qui le fit accuser auprès de l’évêque. Ce dernier en était venu à vouloir expulser l’abbé de Pomposa, même par la force. Guido invita tous ses moines à prier intensément en attendant la venue de l’évêque ; quand celui-ci observa l’humilité toute sainte de Guido, il comprit qu’on l’avait trompé et désormais, au contraire, protégea l’abbaye et son Abbé.

Ce saint abbatiat dura presque quarante années. En 1046, l’empereur invita Guido à Piacenza (Plaisance) :  Guido, chargé d’années, ne voulut pas refuser cette invitation et s’y rendait, lorsqu’il fut pris de malaise à Parme ; arrivé péniblement à Borgo San Donnino (auj. Fidenza), il s’y éteignit, le 31 mars 1046.

Un aveugle fut guéri au contact de son corps.

Le même empereur Heinrich III voulut honorer à sa façon la mémoire de l’Abbé défunt, dont il fit transporter le corps à Speyer (Spire, Allemagne SO). Des reliques en furent prélevées, pour consoler les moines italiens, mais bien plus tard au 18e siècle, lorsque désormais l’abbaye de Pomposa s’était transférée à Ferrare. Les édifices actuels sont propriété de l’Etat italien et, depuis 2000, abritent un bras de s.Guido.

Saint Guido est commémoré le 31 mars dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens