Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 00:00

Senan d’Iniscathay

488-544

 

Senan naquit vers 488 à Magh Lacha (Kilrush, Clare, Irlande), de Erean et Corngella. Cette naissance leur avait été annoncée par s.Patrice (v. 17 mars).

Après une première période d’études et de vie érémitique auprès d’un saint homme nommé Cassidan, Senan fut envoyé à Naul, l’abbé de Kilmanagh.

Successivement, il fit un long pèlerinage qui le conduisit à Menevia puis à Rome ; au retour, il s’arrêta longtemps à Tours, puis en Grande-Bretagne.

Rentré en Irlande, il fonda plusieurs églises : Inniscarra, Inisluinghe, Deer Island, Inis Mór, Mutton Island.

Cette longue activité l’a fait placer au nombre des «douze apôtres d’Irlande», disciples de s.Finnian, (v.  12 décembre) : les deux Ciarán, les deux Brendan, les deux Colomba, Mobhi, Ruadhan, Ninnidh, Lasserian, Canice, qui ne sont pas tous mentionnés dans le Martyrologe.

Verzs 535 - et sur invitation d’un Ange - il fonda le monastère de Iniscathay sur l’embouchure du Shannon sur l’île Scattery, ainsi que deux autres monastères pour les femmes.

Sa sainteté et ses miracles attirèrent des disciples, et des amis qui vinrent le rencontrer, comme Ciarán et Brendan, nommés plus haut.

Après avoir exercé sa charge d’abbé, il fut, croit-on, appelé à la dignité épiscopale, mais on ne sait de quel siège il s’agit, peut-être Tempelshannon (en gaélique : Teampul Senain).

Avant de mourir, il tint à rendre visite à son premier maître, Cassidan, au couvent de Killeochaile. C’est là qu’il mourut, le 1er mars 544 (ou 560 ?).

Ses funérailles eurent lieu le 8 mars suivant, son dies natalis au Martyrologe Romain, qui ne mentionne pas son épiscopat.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens