Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 00:01

Wulfran de Sens

647-704

 

Wulframnus naquit vers 647 à Maurilliacum (auj. Milly-la-Forêt, Essone), de Fulbert qui était officier dans les armées royales.

Wulframnus a été rendu de diverses façons : Wulfram, Wulfran, Vulfran, Vulphran, Wolfran…

Wulfran fut vite admis à la cour de Clotaire III. A la mort de son père, il fit don de sa propriété de Milly à l’abbaye de Fontenelle, où il pensait devenir moine.

Selon certains, c’est vers cette époque qu’il projeta d’être missionnaire en Frise, et qu’il y séjourna pendant cinq à six ans. Mais cette version ne semble pas s’accorder avec d’autres faits.

Selon des versions qui semblent plus sûres, en 690, le siège épiscopal de Sens étant vacant, le roi et le peuple se souvinrent des qualités de Wulfran : le clergé l’appela à succéder à Lambert et il fut sacré évêque.

En 696, il se retira pour se lancer dans l’évangélisation de la Frise.

Il en conféra avec l’évêque de Rouen, s.Ansbert (v. 9 février), fit une retraite à l’abbaye de Fontenelle, et demanda à l’abbé quelques religieux pour l’accompagner en Frise. On ne sait pas exactement comment se déroula cette mission, mais la tradition de Fontenelle rapporte divers miracles opérés par Wulfran, comme par exemple la récupération en pleine mer de la patène qui avait échappé à Wulfran durant la célébration de la Messe sur le bateau (il sera utile ici de faire remarquer que, jusqu’à une période toute récente, l’Hostie était déposée directement sur le corporal, et non sur la patène, qui n’était reprise qu’au moment de la communion ; elle avait donc pu échapper à la vigilance du Célébrant).

En Frise, Wulfran aurait eu la joie de baptiser le fils du roi Radbod, de sauver d’une mort atroce des enfants que les idolâtres païens voulaient sacrifier à leurs dieux ; on a les noms de trois de ces enfants : Ovon, Eurinus, Ingomare ; le premier avait déjà été étranglé, Wulfran le ressuscita ; les deux autres furent épargnés de justesse et entrèrent plus tard à l’abbaye de Fontenelle.

Après cinq années de cette mission fructueuse, Wulfran rentra à Fontenelle où il finit ses jours en paix. Il y mourut le 20 mars, vers 704 ou 720.

En Frise, Wulfran avait jeté une bonne semence, qui germa et porta ses fruits un peu plus tard avec s.Willibrord (v. 7 novembre).

Saint Wulfran est commémoré le 20 mars dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie W
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens