Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 23:03

Ceallach d’Armagh

1079-1129

 

Ceallach (qui est devenu Celse en français) naquit en 1079 dans une noble famille d’Irlande.

Il était de tradition, dans cette famille, de «posséder» le siège métropolitain d’Armagh, qui ne devait être gouverné que par un des leurs, clerc ou laïque, même marié. Quand vint le tour de Ceallach, celui-ci voulut donner à Dieu ses droits et supprima cette clause, comme on le verra plus bas.

Ceallach, donc, s’employa à visiter les comtés de l’île, Ulster et Munster en 1106, Connaught et Meath en 1108 et 1110.

En 1112 il réunit un synode de tous les évêques d’Irlande.

Il rconstruisit à ses frais les édifices religieux détruits par l’incendie, dont la grande église d’Armagh ; il réconcilia les princes de Connaught et de Munster, qui n’en finissaient pas de s’affronter par la guerre.

Après une vie d’austérité et de labeurs, il établit que son successeur serait le moine Malachie, auquel il avait conféré les saints ordres et qu’il avait sacré évêque de Connor.

Ceallach mourut le 1er avril 1129 à Ard Patrick.

Son successeur fut bien Malachie, qui ne put toutefois accéder à son siège qu’après cinq années de discussions (v. 2 novembre).

Saint Ceallach est commémoré le 1er avril dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens