Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 23:00

Guillaume Firmat

1026-1103

 

Guillaume était né en 1026 à Tours, de parents assez fortunés.

Sa position l’amena à bénéficier d’un canonicat et à exercer la médecine ; il devint célèbre, riche même. Mais sa générosité et son honnêteté l’aidèrent à réfléchir.

Quand mourut son père, il persuada sa mère de le suivre dans un ermitage appelé Les Sept Frères, proche de Tours.

Sa mère mourut à son tour, et Guillaume se retira dans la forêt de Concise (Laval).

Là il fut une nuit rejoint par une troupe de libertins qui envoyèrent une prostituée frapper à sa porte. Pour se défaire enfin de cette présence, il s’empara d’un tison de son âtre et, sous les yeux effarés de cette personne, se brûla le bras en disant : Voilà où mènent les plaisirs défendus. La plaie était profonde, et Guillaume devait en conserver la cicatrice toute sa vie ; quant à la malheureuse, touchée de cette ténacité, elle tomba à genoux et demanda pardon.

D’autres visiteurs vinrent assaillir Guillaume, pour de meilleurs motifs, mais il préféra bientôt quitter l’endroit pour aller visiter les Lieux saints de Palestine.

Là-bas, il utilisa mille stratagèmes pour obtenir la libération de Chrétiens, prisonniers des Musulmans. Il fut lui-même arrêté, chargé de chaînes, battu, avant d’être enfin libéré et laissé libre de rentrer en France.

Il séjourna successivement à Vitré, où il fit jaillir une source avec son bâton, puis, après plusieurs haltes, à Mantilly (Le Mans) ; de là, pour fuir la population qui avait maltraité un clerc, il partit sur les bords du Rhône, puis de nouveau à Jérusalem.

A son retour, il fut finalement découvert par des habitants de Mantilly qui le supplièrent de revenir. Inspiré par Dieu, il accepta : à Mantilly, il opéra encore quelques prodiges, en particulier exerçant un réel empire sur les animaux. Désormais, on l’écoutait, on l’aimait, on le respectait.

Il tomba malade lors d’un déplacement à Mortain et mourut le 24 avril 1103.

Sa tombe fut aussi le théâtre de nombreux miracles.

Des reliques de Guillaume, il ne resta après la Révolution que son crâne.

La source jaillie à Vitré porta par la suite le nom de Fontaine de Saint-Firmat.

Guillaume Firmat fut canonisé en 1154.

Saint Guillaume est commémoré le 24 avril dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens