Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 23:03

Amador, Pedro et Ludovico de Cordoue

† 855

 

Ce Pedro est différent d'un autre Martyr du même nom et de la même période ; voir au 7 juin.

On a parlé en effet plusieurs fois déjà du récit que fit s.Eulogio (v. 11 mars) des Martyrs de Cordoue au 9e siècle et surtout dans les années 850-856.

Amador était un prêtre originaire de Tucci (Jaén, Espagne S).

Avec son père et ses frères, il vint à Cordoue pour des études, mais son zèle le poussait, en marge de ses études, à prêcher ouvertement la doctrine chrétienne parmi les Musulmans.

Se joignirent à lui un moine, Pedro, ainsi qu’un laïc, Ludovico, dont le frère Pablo, diacre, avait déjà subi le martyre (v. 20 juillet).

Les ennemis du Nom chrétien les accusèrent de blasphème et les mirent à mort par la décapitation, le 30 avril 855. Les corps furent jetés dans le Guadalquivir, mais recueillis quelques jours plus tard par des Chrétiens.

Pedro fut enseveli dans le monastère qui est aux portes de Cordoue ; Ludovico, dans la ville de Palma, Amador dans sa ville d’origine qui, alors, prit le nom de Martos.

Les saints Amador, Pedro et Ludovico sont commémorés le 30 avril dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens