Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 23:00

Ursmarus de Lobbes

644-713

 

Ursmarus (Ursmar ou Ursmer) naquit le 27 juillet 644 à Floyon (Avesnes-sur-Helpe, Nord).

Sa naissance fut précédée - et suivie - de faits merveilleux. L’enfant montra très tôt des signes d’une grande piété et d’une sagesse prématurée. Sa mère et sa marraine se préoccupèrent de lui procurer une instruction solide, successivement complétée par l’approfondissement des sciences profanes et de l’Ecriture.

S.Amand (v. 6 février) remarqua ce jeune homme exceptionnel, l’admit dans les rangs de la cléricature et lui conféra le sacerdoce (670).

Les premières missions d’Ursmarus le conduisirent à La Fagne et en Thiérache, et furent couronnées d’un grand succès.

C’est alors que le comte Hidulphe, dûment appuyé par le maire du palais Pépin de Herstal, réussirent à convaincre Ursmarus de prendre la direction du monastère de Lobbes, que son fondateur, s.Landelin (v. 15 juin) avait quitté pour embrasser la vie érémitique. Ursmarus acheva la construction de l’abbaye, en assura les revenus, et réussit à mettre les moines sur un réel chemin vers la sainteté.

Ursmarus voulut aussi apostoliser les Ménapiens et les Morins et, pour obtenir d’abondantes grâces, fit le pèlerinage à Rome. Il emportait avec lui des lettres cachetées avec le sceau de Pépin d’Herstal à l’adresse du pape ; Ursmarus les lui remit, sans savoir que, justement, Pépin y suppliait le pape de consacrer évêque Ursmarus. Le pape n’eut pas de difficulté à se convaincre de la dignité d’Ursmarus : il le sacra évêque et lui donna de grands pouvoirs pour ordonner des prêtres et édifier des églises dans toute la région du Hainaut et de la Flandre.

En 697, Ursmarus consacra l’église de son monastère de Lobbes. On lui remit aussi le domaine d’Oudenbourg, ainsi que la ville de Zegelsem, où s’élevèrent bientôt des nouveaux sanctuaires.

Ursmarus avait un régime très sévère : ni viande, ni poisson, et de l’eau comme unique boisson. Et bien qu’il souffrît près de dix années de violents maux de dents, il ne le laissa jamais paraître, conservant un inaltérable visage rayonnant de joie. On le dépeignait comme un maître habile dans les Ecritures, un vrai pasteur, un gardien des âmes, père des veuves et des orphelins, libérateur des captifs.

Peu avant de mourir, il remit sa charge dans les mains de son disciple Ermin (v. 25 avril) et s’éteignit doucement le 18 avril 713.

Les miracles qui se produisirent sur son tombeau aboutirent à sa canonisation en 823. S.Ursmarus est invoqué pour la santé des enfants, en particulier à la Fontaine de saint Ursmer, près de Floyon. Au 10e siècle, à l’approche des hordes magyares, les populations invoquèrent saint Ursmer, et une pluie orageuse vint immédiatement semer la panique chez l’envahisseur, qui recula.

Saint Ursmarus est commémoré le 18 avril dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie U
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens