Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 23:00

Arey de Gap

535-604

 

Arey (en latin Aridius ou Aregius) naquit vers 535 à Chalon-sur-Saône.

Il fut préparé très jeune au sacerdoce et fut ordonné prêtre par Didier de Clermont, qui l’envoya exercer le saint ministère à Morges (564). Arey y resta quinze ans.

Au concile de Chalon (579), Arey fut nommé huitième évêque de Gap, en remplacement d’un évêque indigne.

Le diocèse de Gap était en piètre état, et Arey le releva avec un grand zèle pastoral et paternel. Il ouvrit à Gap une maison de formation, sorte de séminaire ; il parcourut tout son territoire en encourageant les prêtres et les fidèles ; il s’unit aux autres évêques en maints conciles et travailla avec eux à faire respecter le Jour du Seigneur, le dimanche.

Arey fut aussi consulté par s.Colomban (v. 23 novembre) au sujet de la datation de la fête de Pâques.

S’étant rendu au Tombeau des Apôtres à Rome, il rencontra le pape Grégoire 1er (v. 12 mars), qui l’entoura d’une profonde amitié et entretint avec lui une correspondance assidue. Ce même pape le chargea de réunir un concile pour condamner la simonie ; il lui confia l’accueil de la deuxième mission de moines envoyés en Angleterre (601) ; il voulut aussi l’honorer personnellement en lui faisant don d’une dalmatique, qu’Arey aurait portée lors des cérémonies solennelles (cette distinction fut par la suite généralisée, mais dorénavant abolie) ; il le chargea aussi de remettre de sa part le pallium à l’évêque d’Autun.

Il est plaisant de reporter le fameux miracle de l’Ours. Lors de son retour de Rome, Arey passa le col du Montgenèvre, où un ours s’attaqua à l’un des bœufs qui tiraient le char. Arey somma l’ours de prendre la place du bœuf ; la bête obéit humblement et reçut en récompense la liberté ; il serait «réapparu» lors de l’enterrement d’Arey et aurait tiré le char funèbre en compagnie d’un bœuf. On peut y croire comme on peut ne pas y croire ; l’épisode a tout du vraisemblable, tant il est vrai qu’ à Dieu, rien n’est impossible (cf. Lc 1:37).

Saint Grégoire avait prédit à Arey qu’il mourrait peu après lui ; en effet, Grégoire mourut le 12 mars 604, et Arey fut alors frappé d’une douloureuse maladie dont il mourut le 1er mai suivant. Toutefois différentes sources retardent sa mort à 610 et même 614.

Son culte fut officiellement approuvé en 1907.

Saint Arey de Gap est commémoré le 1er mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens