Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 23:00

Isaac de Cordoue

826-851

 

Comme les autres Martyrs de Cordoue, victimes de la persécution islamique, Isaac nous est connu par la relation qu’en fit s.Eulogio (v. 11 mars).

Isaac provenait d’une noble famille de Cordoue et reçut une éducation soignée ; mieux, il apprit l’arabe, la langue des envahisseurs.

C’est ainsi qu’il fut investi de la charge de notaire.

Isaac cependant quitta ce poste enviable pour entrer dans le monastère de Tábanos situé près de Cordoue, où se trouvait d’ailleurs un proche parent, nommé Martín. Isaac pouvait avoir moins de la trentaine d’années, peut-être vingt-cinq seulement.

Poussé par un zèle qu’on qualifiera peut-être d’excessif ou par trop humain, mais d’après Eulogio, inspiré d’En-haut, Isaac alla un jour se présenter au juge musulman de la ville, lui demandant d’exposer sa religion ; le juge, espérant la conversion d’Isaac, lui exposa avec ardeur l’appel de Mahomet par l’ange Gabriel, et le paradis merveilleux où iront les Justes, avec des tables merveilleusement garnies et des créatures féminines de toute beauté…

Isaac alors répliqua avec toute sa fougue, exposant la profonde erreur de la doctrine de Mahomet.

Le juge alors gifla Isaac. Ce dernier repartit encore plus véhémentement ; le juge lui lança : Tu es ivre ou fou ! mais Isaac répondit avec toute sa conviction qu’il était prêt à mourir pour la doctrine chrétienne.

Il fut immédiatement décapité, emmené de l’autre côté du Guadalquivir et pendu par les pieds (à moins qu’il y ait été empalé). Six jours plus tard, on brûla son corps, qu’on jeta dans le fleuve. 

C’était le 3 juin 851.

Saint Isaac de Cordoue est commémoré le 3 juin dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens